Cet article date de plus de 4 ans

Projet LGV : SNCF Réseau admet renoncer à acquérir et exproprier des terrains

SNCF Réseau rompt ainsi un silence qui pesait aux riverains du projet ferroviaire à grande vitesse Limoges-Poitiers. C'est une lettre reçue vendredi 25 novembre, suite à une mise en demeure de l'association adressée il y a plus d'un an, qui lève le voile sur la position de SNCF Réseau.
Soulagement pour les propriétaires de maisons placées sur le trajet de la LGV Poitiers-Limoges. L'annulation de la DPU, les emplacements réservés au passage de la LGV n'ont plus d'existence légale. ©F3 Limousin
Aux termes d'une lettre reçue par les riverains ce vendredi 25 novembre, c'est désormais clair à leurs yeux : SNCF Réseau admet qu'elle ne peut plus acquérir les terrains et encore moins les exproprier, ce qui signe l'abandon du projet de LGV sur le tracé mis à l'enquête publique en 2013.

Les emplacements réservés au passage de la LGV n'ont plus d'existence légale

SNCF Réseau

La déclaration d'utilité publique a été, rappelons le, annulée en avril 2016.

La CRI annonce une conférence de presse ce lundi 28 novembre à la Gare de Limoges.


Le courrier de la direction territoriale SNCF Réseau Nouvelle Aquitaine
 

SNCF - courrier LGV

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv économie transports