Hockey sur glace : les enjeux de la finale Nice / Anglet

Les angloys, souvent appelés « hockeyeurs des sables », ont posé leurs crosses à Nice. Et ils sont prêts à en découdre sur la glace ! Nice reste le favori logique de cette finale de D1. Les Aigles sont leader du championnat avec 2 points d'avance sur l'Hormadi.

Archives 2014
Archives 2014 © Lapegue Bertrand MAXPPP

Les hockeyeurs des sables à Nice pour leurs deux premiers matchs

Partis dans la nuit de mardi à mercredi, ils ont rejoint Marseille pour s’y entraîner dans la journée. Avant de rejoindre les Alpes Maritimes, hier soir…car la patinoire de Nice ne leur a pas été mise à disposition.

Au programme de la journée, avant le match de ce soir, à 19 heures 15, ils ont eu droit à une séance vidéo sur leur adversaire de la finale, avant de rejoindre la patinoire à pied. Le complexe Jean Boin est tout proche de leur lieu de résidence.
Le réveil musculaire s’est fait, sous les ordres du préparateur physique, Brice Lefébure, jusqu’au repas de midi. Sieste ensuite, avant de rejoindre la patinoire pour le premier match de cette finale.

Regardez le reportage de Edmond Lataillade et Bertrand Joucla Parker :
durée de la vidéo: 01 min 42
Hockey sur glace : avant-match Anglet / Nice

Finale, mode d’emploi

Elle se joue au meilleur des cinq matchs. La première équipe qui remporte trois matchs est sacrée championne de France de division 1, le deuxième niveau national, la Ligue Magnus.

Les deux premiers matchs ont lieu ce soir et demain à 19 heures 15, à Nice. Les deux matchs suivants, à Anglet, patinoire de la Barre, mardi et mercredi prochain, à 20 heures. Le cinquième, samedi 26 mars, à 19 heures 15, à Nice.

La montée en Ligue Magnus

Cette saison, le champion de France de division 1, ne monte pas directement en Ligue Magnus. Il devra passer par un barrage face au 12e de la Ligue Magnus. Le resserrement de l’élite à 12 clubs, au lieu de 14,  impose ce barrage.

Olivier Dimet, entraîneur d’Anglet : « Faire un coup à Nice ! »
L’entraîneur angloy est persuadé que l’obtention du titre passera par une victoire à Nice aujourd’hui ou demain.

Une victoire à Nice nous mettrait dans des conditions idéales. On s’est préparé pour cela tout au long de la saison. Même si on a été poussés au troisième match en quart et en demi-finale, contrairement à Nice, on a bien récupéré et la fatigue ne se ressentira pas. Les gars sont calmes et concentrés.









La tradition de la barbe
Olivier Neyens, à gauche, et Xavier Daramy, le capitaine, ont laissé pousser leur barbe, comme tous leurs coéquipiers. C’est une tradition de la NHL, le championnat américain, que de ne plus se raser pendant les play-offs, jusqu’à l’élimination.







Le vestiaire de Nice…au chausse-pied
Minuscule, le vestiaire de la patinoire de Nice. Il faut pourtant y entrer avec tous les équipements. Les angloys en ont pris possession dès ce matin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hockey sur glace sport pays basque