Ouverture symbolique à Nérac et mobilisation à Bayonne : les commerçants manifestent leur désarroi

Comment les commerces de proximité jugés "non-essentiels" vont-ils survivre à ce deuxième confinement ? Pour protester contre leur fermeture imposée, les commerçants de Nérac (Lot-et-Garonne) et Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) se sont mobilisés ce mercredi. 
Au moins 400 restaurateurs et commerçants venus de tout le Pays basque se sont rassemblés ce mercredi 4 novembre devant la sous-préfecture de Bayonne.
Au moins 400 restaurateurs et commerçants venus de tout le Pays basque se sont rassemblés ce mercredi 4 novembre devant la sous-préfecture de Bayonne. © Hélène Harte / France 3 Euskal Herri
À Nérac, dans le Lot-et-Garonne, une trentaine de commerçants ont opté pour une ouverture symbolique de leurs enseignes pendant une heure, ce mercredi 4 novembre matin.

Une mobilisation soutenue par un arrêté municipal dans cette commune dont le maire, Nicolas Lacombe, tente de soutenir les commerces. 

Le confinement a pu être supporté une première fois, parce que tout un système était venu aider les commerçants, [mais] le second confinement sera beaucoup plus compliqué et laissera des traces sévères dans nos centres-villes de petites et moyennes communes

Nicolas Lacombe, maire de Nérac

Prêt-à-porter, cosmétique, bijoux, ... autant d'articles non-essentiels, que les Néracais ont pu à nouveau se procurer entre neuf et dix heures. "On arrive sur la plus grosse période de l'année, qui représente 30% du chiffre d'affaire. Donc si on passe à côté, ce sera très très dur pour se relever", souligne Philippe Descamps, bijoutier.

Les gendarmes sont venus constater l'ouverture des enseignes, mais n'ont dressé aucune amende. 

→ Regardez le reportage d'Ingrid Gallou et José Sousa 
Lot-et-Garonne : ouverture symbolique des commerces à Nérac

400 commerçants manifestent à Bayonne 

Ce mercredi après-midi, au moins 400 commerçants et restaurateurs venus de tout le Pays basque se sont rassemblés à Bayonne. 

Devant la sous-préfecture, ils ont exigé la réouverture rapide de leurs entreprises, craignant qu'elles ne survivent pas à un deuxième confinement prolongé.

En cette période de début des achats de Noël, les commerçants déplorent une injustice de traitement en faveur de la grande distribution et du commerce sur Internet.

Une délégation de représentants de manifestants a été reçue par la sous-préfecture. 
  → Regardez le reportage d'Hélène Harte et Emmanuel Galerne : 
Manifestation de commerçants à Bayonne, ils demandent la réouverture de leurs enseignes

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets