• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Béarn : la famille d'accueil comme une belle alternative à la maison de retraite

Magali Chodernic a décidé d'accueillir chez elle dans le Béarn deux personnes, l'une âgée, l'autre handicapée. Ensemble ils passent d'heureux moments. / © FTV
Magali Chodernic a décidé d'accueillir chez elle dans le Béarn deux personnes, l'une âgée, l'autre handicapée. Ensemble ils passent d'heureux moments. / © FTV

Une jolie histoire de solidarité. Une famille béarnaise a décidé d'accueillir chez elle une personne âgée et une autre handicapée. Une alternative, moins onéreuse, à la maison de retraite. Un dispositif encore peu répandu mais qui permet de beaux moments de vie entre générations.

Par C.O

C'est un dispositif encadré par le Conseil départemental. Dans les Pyrénées-Atlantiques il existe seulement 98 familles d'accueil. Parmi elles, la famille Chodernic. et sa ferme de Lanneplaa. Ici on porte une regard bienveillant sur les aînés, mieux on s'en occupe, on prend soin d'eux.

Magali Chodernic est auxiliaire de vie. Elle pratique désormais chez elle, à domicile. Elle héberge deux personnes, l'une âgée, l'autre handicapée.

"Avant j'étais auxiliaire de vie à domicile, toutes les heures étaient comptées et il y avait plein de fois où je repartais de chez les gens et je n'avais pas vraiment répondu à leurs questions. Je me suis dit rien de mieux que de pouvoir leur apporter ce dont ils ont besoin mais chez moi" explique Magali.


Albert Guichény est donc arrivé chez elle il y a deux ans. Avec la fille de Magali, ils prennent soin des animaux, discutent, passent du temps ensemble comme le feraient un grand-père avec sa petite-fille. A 84 ans il a choisi cette ferme plutôt qu'une maison de retraite. Celle-ci lui aurait coûté plus cher. Car Magali perçoit près de 1500 euros par personne hébergée

Guy Noël Supervie a lui aussi choisi cette ferme plutôt que l'hôpital psychiatrique. Tous ensemble ils passent des moments de vie à l'image d'une famille recomposée. Sorties, activités, promenades, tout au long de l'année ils construisent un quotidien paisible fait de complémentarité.

Voyez le reportage de Jean-François Géa et Catherine Pipard :
Béarn : la famille d'accueil comme une belle alternative à la maison de retraite
Une jolie histoire de solidarité. Une famille béarnaise a décidé d'accueillir chez elle une personne âgée et une autre handicapée. Une alternative, moins onéreuse, à la maison de retraite. Un dispositif encore peu répandu mais qui permet de beaux moments de vie entre générations.

 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus