Jean Lassalle dans le viseur de plusieurs femmes députées révèle Médiapart

Jean Lassalle candidat à la présidentielle / © Clément Alet
Jean Lassalle candidat à la présidentielle / © Clément Alet

Les témoignages s'enchaînent. Mediapart a recueilli les témoignages de plusieurs femmes dont la députée des Pyrénées-Atlantiques Colette Capdevielle. Elles accusent le célèbre député béarnais de mots ou gestes déplacés. 

Par Christine Le Hesran

Les langues se délient  après le Tweet de Julia Castanier, 33 ans, actuelle directrice de la communication du Parti communiste français.  Dimanche soir, en livrant ces quelques mots associés au hashtag #balancetonporc, "J’avais 25 ans et j’étais attachée parlementaire. En allant vers l’Hémicycle, Jean Lassalle m’a mis une main aux fesses." elle a déclenché une réaction d'autres élues. 


Elle précise à Mediapart  que ce geste déplacé de Jean Lassalle  remonte à  2010. Elle poursuit :

"J’étais devant la Poste de l’Assemblée qui se trouve sur le trajet pour aller dans l’Hémicycle. Jean Lassalle, en passant, me met la main aux fesses et s’en va. Moi, je n’ai rien dit, j’étais complètement interloquée. En plus, je ne le connaissais pas, il ne me connaissait pas, et ce n’est arrivé qu’une seule fois. On ne s’est jamais parlé après

Mediapart poursuit son enquête avec notamment ce témoignage d'une députée du même département que Jean Lassale.
Citons Médipart : "La députée occupait lors de la précédente législature un bureau dans le même bâtiment parisien que son collègue, près de l'Assemblée nationale. Particularité de l'immeuble : les sanitaires situés en sous-sol y sont mixtes. Et un jour, Colette Capdevielle y fait une très désagréable rencontre.

Voici ce qu'elle confie à Mediapart :

"C’était au milieu du mandat. Je suis descendue au -1, j’étais en peignoir et je cherchais une douche libre. J’ouvre une porte et je tombe sur Jean Lassalle en slip. Il n’avait pas fermé la porte, et me lance : 'Viens prendre la douche avec moi !' Je suis partie aussitôt.'"

Une expérience "très inconfortable", se souvient-elle. Et quand les deux élus se recroisent un peu plus tard lors d'un salon agricole en 2015, Jean Lassalle fait rire une assemblée de journalistes en lançant hilare à l'attention de sa collègue:

"Ah voilà ma copine de douche ! On prend la douche ensemble tous les matins !"

"Je suis la seule que cela n’a pas fait rire. Mais quelle est l’alternative pour une femme ? Si on proteste trop fort, on va dire que vous n’avez pas d’humour. [...] A l’époque, je suis députée, je siège à la Commission des lois, je bosse comme une dingue et ce qu’on retient de moi, c’est que je prends une douche avec Lassalle. C’est très dévalorisant", se remémore l'ancienne élue. "

Un Jean Lassalle blessé

En viste dans le Dauphiné, le mardi 17 octobre, il s'est exprimé au cours d'une intervention filmée. 

 Je suis un Jean Lassalle blessé

Je ne me souviens pas avoir vécu ce moment là. 

Je peux donner l'impression... Je suis très tactile. Je peux avoir une dose un peu supérieure à la moyenne de matchisme

Je ne sais pas comment je vais gérer la situation.

Il s'exprime sur le sujet vers 33 minutes sur cette vidéo diffusée sur son compte Twitter. 


Sur le même sujet

Hervé Brunaux raconte les Joliot-Curie à Clairvivre

Les + Lus