Cet article date de plus de 7 ans

Affaire Alexandre Junca : les experts scientifiques examinent la cave rue Guichenné à Pau

Ce lundi après-midi et jusqu'à demain, ils vont sonder les moindres recoins de la cave. L'objectif : trouver de nouveaux éléments qui permettraient d'accréditer les affirmations de Fatima Ennajah, l'une des mis en examen dans le meurtre d'Alexandre Junca. 
 Lors de ses auditions, l'ex-compagne de Mickaël Baehrel, le principal suspect, a déclaré que l'adolescent disparu dans la nuit du 4 ou 5 juin 2011 aurait été séquestré  dans  la cave cet immeuble.

Regardez le reportage d'Elise Daycard et Elixabete Gonzales.

durée de la vidéo: 01 min 33
2ème fouille de la police scientifique

Les morceaux de son corps ont été retrouvés des mois plus tard dans le gave de Pau. En décembre dernier déjà, une équipe cynophile avait mené des recherches d'ADN, sans résultat

Quatre personnes sont mises en examen dans cette affaire pour assassinat avec actes de torture et de barbarie et séquestration en bande organisée d'un mineur de moins de 15 ans : Fatima Ennajah, Mickaël Baehrel, Mike Bonnet et Claude Ducos, un retraité qui aurait entretenu des relations avec le principal suspect et l'aurait aidé à se défaire du corps. Une cinquième personne est poursuivie pour non-dénonciation de crime.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers affaire junca