Meurtre de Lescar : l’Etat condamné

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.H.

Les suites de l’affaire du meurtre de Lescar en Béarn, la justice reconnaît une faute lourde de l’Etat dans la remise en liberté du présumé meurtrier Franck Lasserre.

La cour d’appel de Pau a décidé mardi, qu'une "faute lourde incontestable" a été commise en la matière par la justice et condamne l'Etat à verser la somme de 5 000 euros de dommages et intérêts à chacun des quatre membres de la famille Nadau.

En 2012, Le meutrier présumé de Frédéric Nadau avait été remis en liberté pour un vice de procédure.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité