Cet article date de plus de 8 ans

Meurtre de Lescar : l’Etat condamné

Les suites de l’affaire du meurtre de Lescar en Béarn, la justice reconnaît une faute lourde de l’Etat dans la remise en liberté du présumé meurtrier Franck Lasserre.
© france3aquitaine
La cour d’appel de Pau a décidé mardi, qu'une "faute lourde incontestable" a été commise en la matière par la justice et condamne l'Etat à verser la somme de 5 000 euros de dommages et intérêts à chacun des quatre membres de la famille Nadau.

En 2012, Le meutrier présumé de Frédéric Nadau avait été remis en liberté pour un vice de procédure.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice