Cet article date de plus de 9 ans

Reconsitution du meutre de Lescar

Jeudi soir, après 20h, Lescar a revécu, le temps d'une reconstitution, le meurtre de Frédéric Nadau par Franck Lasserre.
© france 3

Le 8 septembre 2010, Frédéric Nadau, un prof d'occitan de 32 ans avait recu plusieurs coups de couteau de la part de Franck Lasserre, un graphiste de 41 ans originaire d'Astis. Un coup de folie : le meurtrier soupsonnait une aventure amoureuse entre sa femme et Frédéric Nadau.

Franck Lasserre est arrivé sous bonne escorte et protégé d'un gilet pare-balles. C'est la juge d'instruction Lucile Pichenot qui a souhaité cette reconstitution qui a eu lieu dans deux endroits clé du soir du meutre. Au domicile de Frédéric Nadau, avenue Touzanne, où il a reçu un coup de couteau et devant la gendarmerie de Lescar, à une centaine de mètres, où l'assassin a alors jeté son arme avant de sonner à la gendarmerie. Des détails restent encore à éclaircir car le meurtrier a ensuite été chercher un autre couteau pour achever sa victime.


Le contexte local est très tendu à cause de la remise en liberté du meurtrier présumé, le 30 mars dernier, et son placement sous contrôle judiciaire pour vice de procédure.

Franck Lasserre reste tout de même mis en examen pour assassinat et assigné à résidence chez sa mère, près de Lourdes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers