• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Top 14 : Agen craque dans les dernières minutes, Pau chute lourdement

La défense paloise a laissé passé six essais du Racing. / © L.Bonaventure / AFP
La défense paloise a laissé passé six essais du Racing. / © L.Bonaventure / AFP

Cette 8e journée de Top 14 commence difficilement pour les clubs de Nouvelle-Aquitaine : Agen concède le nul face à Grenoble (9-9), tandis que Pau ramène une sévère défaite face au Racing 92 (48-28).

Par Margaux Dubieilh

Coup dur pour les Palois et les Agenais. Samedi 27 octobre, les premiers ont subi une défaite de rang à l'extérieur, tandis que les seconds se sont contentés d'un nul face à Grenoble.

 

Racing-Section Paloise : une défense faiblarde

Côté offensif, la Section Paloise n'a pas démérité : l'équipe a pu inscrire quatre essais pendant la rencontre, dont deux par l'intermédiaire du Béarnais Thibault Daubagna (2', 15'). Grâce à ces précieux points inscrits en début de rencontre, Pau mène jusqu'à la 23e minute.En multipliant les passes, la Section s'expose aux interceptions, et les sorties sur blessure d'Antoine Hastoy et Colin Slade affectent sérieusement son jeu au pied.

Côté Racing, Camille Chat ouvre le score à la 17e, puis conclu un ballon porté à la 23e.

Au retour des vestiaires, les Palois tentent de monopoliser la balle. Ils grappillent quelques points grâce aux essais de Laurent Bouchet (48e) et Florian Nicot (66e). Mais laisseront les joueurs du Racing franchir la ligne d'en-but par trois fois : Virimi Vatakawa (55e) et Juan José Imhoff (62e, 78e) élargissent l'écart de points (48-28). La Section termine à la dixième place du classement provisoire, et met fin à sa série de deux victoires consécutives.
 

SU Agen - Grenoble : pénalité de dernière minute

Ils avaient une chance de dépasser les Grenoblois au classement : malheureusement, les Agenais n'ont pas réussi à décrocher la victoire tant espérée. Comme dans chaque match à enjeux, la rencontre a longtemps été verrouillée, à l'image du score de la première mi-temps (3-3).

Les Lot-et-Garonnais réussissent pourtant à décrocher une occasion de marquer pendant cette période: suite à une mêlée, l'arrière Mathieu Lamoulie récupère le ballon et l'aplatit sur la ligne d'essai. Mais l'arbitre détecte un hors-jeu sur la vidéo, et le refuse.

Les Grenoblois ouvriront finalement le score : Gaëtan Germain marque une pénalité à la 22e minute. Un peu plus tard, l'ouvreur agenais Jake Mc Intyre réplique (3-3, 31e). En deuxième mi-temps, Agen récupère trois nouveaux points, et prend l'avantage. Alors que l'équipe pourrait profiter des erreurs Iséroises, Mc Intyre rate une pénalité décisive à la 57e, suivie par l'égalisation de Grenoble. Heureusement, l'ouvreur Lot-et-Garonnais ne dévisse pas à la 74e : c'est le soulagement pour le SU Agen.

Un soulagement vite effacé par la dernière pénalité marquée par Germain, dans les arrêts de jeu (9-9). Grenoble conserve donc sa 11e place, et Agen se trouve coincé juste en dessous, ce qui n'arrange pas ses affaires dans la course au maintien direct.

Sur le même sujet

Réaction de Renaud Lavillenie

Les + Lus