• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Biarritz : le préfet discute avec les anti-G7 pour organiser le contre-sommet

Les signes de mobilisation des anti-G7 visiblent au Pays basque. / © France 3
Les signes de mobilisation des anti-G7 visiblent au Pays basque. / © France 3

Alors que les anti-G7 font connaître leur programme, le préfet des Pyrénées-Atlantiques informe lors d'un point presse sur les dernières discussions pour organiser le contre-sommet en réponse à la venue des sept chefs d'Etat à Biarritz du 23 au 26 août 2019.

Par Christine Le Hesran

Comment préserver l'ordre et la sécurité à Biarritz et plus largement au Pays basque, en pleine saison estivale, alors que sept chefs d'Etat les plus puissants au monde seront là, entourées de nombreuses délégations ? Le préfet apporte des réponses notamment à la mobilisation contre le sommet. 

D'ores et déjà, un collectif G7 EZ! est mobilisé pour dire " Non au G7, pour un autre monde ". Il vient de faire connaître les différentes mobilisations prévues. Les manifestations commencent dès le 22 juin, puis 13 juillet. Mais c'est surtout la période du G7 qui focalise l'attention des forces de sécurité. 

Le préfet Eric Spitz, qui aura la délicate mission d'assurer la sécurité des lieux, a déjà rencontré neuf fois les équipes anti-G7 : " des organisations responsables " pour le préfet des Pyrénées-Atlantiques. "Nous n'avons pas encore un accord sur un lieu précis, nous travaillons sur un centre à Urrugne, mais pour l'instant orga considèrent que toutes les conditions ne sont pas réunies, donc nous travaillons encore avec eux."

Nous préférons qu'il y ait la manifestation libre et pacifique de leurs idées. Je dis même plus. Il faut que l'on ait un contre-sommet réussi pour que les opposants puissent s'exprimer démocratiquement, pour qu'ont ait un G7 réussi.

Voici avec le préfet des Pyrénées-Atlantiques le point de situation à ce jour en vue de la mobilisation des anti-G7  ►
 
Les dernières mesures de sécurité pour le G7 à Biarritz
Eric Spitz répond à nos questions

Programme des organisations anti-G7 :
Du 19 au 24 août, un village et sommet des alternatives doit donc voir le jour. Sur le site "g7ez", il est question d'Urrugne, Hendaye, Irun.
Samedi 24 août : manifestation à Irun-Hendaye
Dimanche 25 août à midi : au delà de leurs zones rouge et bleu, constitution de la zone arc-en-ciel par des rassemblements dans 7 places de Anglet, Bayonne ou Biarritz contre l’interdiction de manifester.


 

Sur le même sujet

Interview d' Eloïse Morel du Collectif du 8 mars de Poitiers

Les + Lus