Harcèlement de rue : une application pour se signaler à la police et aux maîtres-nageurs à Biarritz

durée de la vidéo : 00h01mn20s
Depuis sa mise en place en collaboration avec la mairie, l'application "UMAY" a recensé une dizaine de signalements. Reportage : Alice Brousse et Emmanuel Clerc ©France 3 Euskal Herri

Depuis sa mise en place en collaboration avec la mairie de Biarritz, l'application "UMAY" a recensé une dizaine de signalements.

Des comportements inappropriés, que ce soit dans la rue ou sur la plage, nombreuses sont les femmes à en faire les frais. Depuis le mois de mai à Biarritz, il est possible de signaler ces situations inconfortables, voire dangereuses sur une application mobile.

Une fois que l'application "UMAY" vous a localisée sur une carte, elle propose différents types d'alertes et indique les lieux sécurisés à proximité. Les utilisatrices et utilisateurs peuvent choisir entre plusieurs catégories comme "sentiment d'insécurité", "harcèlement", "agression" ou "violences conjugales".

Une vacancière en a déjà eu l'utilité :  "Je m'en suis déjà servi deux fois, j'ai eu des soucis sur la plage avec un groupe d'hommes, tout de suite quelqu'un est venu me parler sur l'application pour me rassurer et me proposer des solutions", raconte-t-elle. 

L'application peut être utilisée partout en France

Ces alertes sont communiquées aux policiers municipaux et aux maîtres-nageurs. "Ils peuvent recevoir les signalements en temps réel, et ils peuvent rentrer en communication avec les victimes et leur venir en aide quand c'est possible." 

Depuis sa mise en place en collaboration avec la mairie de Biarritz, la plateforme a recensé une dizaine de signalements. Le téléchargement de l'application est gratuit et elle peut être utilisée partout en France. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité