• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bugatti et Austin Healey, le prestige au Grand prix historique de Pau

Expostion-Club France, Austin Healey / © Olivier Lopez France 3
Expostion-Club France, Austin Healey / © Olivier Lopez France 3

Le Grand Prix historique de Pau 2018, une réussite.
Les grandes marques de l'automobile au rendez-vous. Bugatti sur la piste, Austin Healey au Parc Beaumont.

Par François Busson

Une page d'histoire sur la piste paloise.

Succès populaire pour le grand prix historique de Pau ce week-end de Pentecôte, plus de 20 000 personnes sont venues admirer les belles mécaniques.
Des passionnés nombreux, dans les paddocks, pour découvrir ces véhicules rares qui participent aux courses mais aussi du côté du parc Beaumont où plusieurs clubs de marques prestigieuses présentaient de nombreux modèles.
Sur le circuit, on a pu assister à de nombreuses empoignades, Bugatti, Formule Ford, Mini, Légend Cars, voitures de tourisme, prototypes ont animé la piste pendant deux jours.

Le reportage: textes, François Busson, images, Olivier Lopez, montage, Marie-Laurence Galle.

Bugatti et Austin Healey, le prestige au Grand prix historique de Pau



Bugatti, une marque de prestige en course.

Les modèles 35, 37, et 51 c'est pour l'essentiel les modèles qui ont animé le plateau Bugatti, pour un retour à Pau très attendu.
Capable d'atteindre les 180 km/h le modèle 35 reste l'un des plus mythiques de la marque.
Dans les années 1920, elle cumule quelque 2000 victoires nationales ou internationales ! Référence absolue, elle sera entourée à Pau de sa sœur, la 37, version plus abordable voulue par Ettore Bugatti et d’ailleurs le modèle le plus vendu dès sa sortie.

La Bugatti 51, modèle d’avant-guerre, était aussi présente sur cette édition, on retrouvait également une Alfa Roméo 8C et une MG
Les pilotes engagés participent notamment aux épreuves de Jarama (Espagne), Porto (Portugal), Angoulême et à la course de Dijon-Prénois. Mais Pau reste un circuit unique en ville.

© Olivier Lopez France 3
© Olivier Lopez France 3


Austin Healey, le charme anglais du cabriolet.

La marque anglaise Austin Healey, né de l'association entre deux constructeurs, a vu le jour en 1952. Ce spécialiste des voitures découvertes, a connu un succès important pendant 20 ans. Le principal marché pour ces voitures à l'époque, étaient les Etats-Unis. Ainsi aujourd'hui tous les passionnés européens remontent des épaves, des voitures venues en grande majorité de l'autre côté de l'atlantique.
 
A l'occasion de ce grand prix de Pau historique, le club France de la marque était présent pour la première fois. Une dizaine de modèles étaient exposés, des 100, 100 M, 3000, entre roadsters, 2 places, et convertibles, 2+2 . 

© François Busson France 3
© François Busson France 3


La parade, un grand moment pour rouler sur le circuit.

Cette année encore, les passionnés de voitures anciennes ont été nombreux a s'inscrire à la parade. L'occasion pour eux de tourner en peloton sur le circuit palois avec leur modèle historique. Aston Martin, Alfa Roméo, Bmw, Austin Healey, Triumph, Jaguar, Porsche, Ferrari, Lamborghini ont ainsi pu se montrer au public venu en nombre avec le retour du beau temps pour ce week-end de Pentecôte. 


Le reportage : textes, Eric Poussard, images, Elie Gonzalez, montage Marie-Laurence Galle.

Bugatti et Austin Healey, le prestige au Grand prix historique de Pau
Le portrait du pilote Bugatti Emmanuel Daum


 

Sur le même sujet

Réunion concernant les bassines

Les + Lus