• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Challenge Cup. A Cardiff, la finale s’envole pour la Section Paloise

© François Busson France 3
© François Busson France 3

La Section Paloise s’incline en demi-finale de Challenge Cup.
Les Cardiff Blues s’imposent 16 à 10.
La finale à Bilbao opposera les gallois de Cardiff aux anglais de Gloucester.

Par François Busson

Cardiff Blues 16 - Section Paloise 10.


Une nouvelle fois, la Section Paloise a raté l’occasion de passer un palier dans une compétition majeure. Depuis le retour du club en Top 14, il y a trois saisons, les béarnais ont progressé régulièrement au point de venir cette année tutoyer les meilleurs, championnat et coupe d’Europe confondues.
Après l’échec en Top 14, la semaine dernière contre Agen au hameau, 33 à 22,  et la sortie du Top 6, l’occasion s’appelait cette fois-ci Cardiff en Challenge Cup.
Là encore, il a manqué aux hommes de Simon Mannix le petit truc qui vous envoie au paradis. Dans cette demi-finale, les deux équipes tenaillées par l'enjeu, n’ont jamais réussi à faire l’écart au score.

Les blues, mieux partis dans la rencontre, avec un stade tout acquis à leur cause, ont réussi à trouver l’ouverture dans le premier quart de jeu par leur arrière Gareth Anscombe.
Finalement à y regarder de plus près, c’est au moment où les palois semblaient mal en point que la réaction est arrivée. Une action confuse, sur un contre de Julien Pierre, pour l'essai opportuniste de Conrad Smith. Transformation, Tom Taylor, 7 partout après 24 minutes de jeu.
Un retour au score qui coïncide avec la vraie entrée dans la partie des béarnais. Finalement, les gallois se retrouvaient en tëte à la pause. Une pénalité, accordée généreusement par l’arbitre sur du jeu au sol, à un endroit du terrain où tout buteur qui se respecte se fait un plaisir de convertir les points. 13 à 10 au repos, Tom Taylor ayant rajouté 3 points à la 34è minute.

Une deuxième mi-temps, une nouvelle fois sans point pour les palois.


Cela devient une habitude côté béarnais. Après Agen, c’est à Cardiff que Pau n’inscrit pas le moindre point en seconde période. Une constatation qui en amène une deuxième, cette équipe marque le pas physiquement et n’arrive plus à enfoncer le clou au moment où elle est revenue dans la partie.
Résultat, malgré les changements, et la belle résistance, ce sont les gallois qui en profitent pour inscrire la seule réalisation de la seconde période par leur buteur Jarrod Evans, auteur d'un sans faute. La Section par Tom Taylor et Thibault a raté 6 points au pied dans cette partie.

Défaite, 16 à 10 dans un match, où le petit groupe de supporters palois, venu avec l’équipe, a toujours eu l’impression que ce match était gagnable
C'est donc Cardiff et Gloucester qui joueront la  finale le 11 Mai à Bilbao.

Retour aux affaires du championnat dès la semaine prochaine.

La fin de saison s'annonce compliquée, premier constat, après Colin Slade contre Agen, c’est une autre pièce maîtresse paloise qui s’est blessée à Cardiff, le 3è ligne Steffon Armitage. Une  possible rupture du tendon d’Achille, en fin de match. L'absence pourrait être de plusieurs mois.

Autre élément à prendre en compte, la Section possède le calendrier le plus compliqué des équipes encore en course pour le Top 6. Les palois seront samedi prochain à Montpellier avant d’aller pour la dernière journée à Toulon. Après ces derniers échecs, Pau devra redresser la tête pour clöturer au mieux sa saison.
La seule bonne nouvelle vient du fait que la Section Paloise pourrait être qualifiée en Champions Cup grâce aux autres clubs britanniques. Plusieurs d'entre eux sont en effet déjà qualifiés par leur championnat et la dernière place via la Challenge Cup pourrait échoir aux palois.
                                      

Challenge Cup: A Cardiff, la finale s'envole pour la Section Paloise
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus