Covid-19 dans les Pyrénées-Atlantiques : la présence du virus repart à la hausse

Le seuil d'alerte des 50 cas pour 100 000 habitants est dépassé à nouveau dans les Pyrénées-Atlantiques, selon Santé Publique France.

Pour quelle raison la présence du virus est-elle à la hausse dans le département des Pyrénées-Atlantiques ? Il a dépassé de peu le seuil d'alerte en s'établissant à 52,1 cas pour 100 000.

Cela fait une petite semaine que ça monte, doucement mais sûrement.

Sophie Larrieu, épidémiologiste de Santé Publique France à Bordeaux. 

La hausse n'est pas nette donc mais progressive. Mais pas vraiment une surprise. Il y a probablement un relâchement des gestes barrières, puisque les consignes et obligations ont évolué ces derniers jours, notamment dans les écoles et lieux publics où le masque n'était plus obligatoire.
"Les conditions sont aussi un peu plus favorables. On rentre petit à petit dans l'hiver, période plus favorable aux virus respiratoires" constate Sophie Larrieu. 

Augmentation des contaminations chez les personnes âgées

 

Les personnes âgées sont un peu plus exposées que lors des derniers mois. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. "Nous avons eu des clusters lors d'événements qui rassemblent des personnes âgées."
L'épidémiologiste avance donc une hypothèse : "Chez les 75 ans et plus, la vaccination remonte à un certain moment, il y aurait donc une baisse de l'immunité chez ces personnes."

Les Pyrénées-Atlantiques n'échappent donc pas à cette observation générale. Le taux d'incidence est supérieur à ce qui est actuellement constaté en Nouvelle-Aquitaine avec 37,7 cas en moyenne sur la région. 

A l'hôpital, 53 personnes sont soignées pour le Covid-19 dans le département.

 

 

L'Agence Régionale de Santé indique que 83 % des habitants des Pyrénées-Atlantiques ont reçu les deux doses de vaccin.