L'hommage de Pau aux sept militaires du 5e régiment d'hélicoptères de combat tués au Mali

Les portraits des victimes du crash d'hélicoptères morts en mission au Mali et qui appartenaient au 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau. / © Ftv
Les portraits des victimes du crash d'hélicoptères morts en mission au Mali et qui appartenaient au 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau. / © Ftv

Civils, militaires, les Béarnais ont répondu à l'appel du maire de Pau à venir se recueillir devant la mairie en hommage aux sept militaires décédés en mission lundi soir. François Bayrou a évoqué l'engagement de ces hommes et leur implication et celle de leur famille dans la vie locale. 

Par Christine Le Hesran

A Pau, les habitants sont habitués à entendre passer les hélicoptères au-dessus de la ville. Ils savent alors que les pilotes du 5e régiment d'hélicoptères sont en entraînement. " Le 5 est particulièrement bien intégré à Pau " témoigne cet homme venu rendre hommage. 
Alors la mort de sept d'entre eux, lundi 25 novembre vers 18 h 30 au Mali dans un accident d'hélicoptères provoquent beaucoup d'émotion et de tristesse. Des militaires, des pompiers, des civils qui se recueillent devant les portraits des hommes décédés en opération. Ils sont disposés devant la mairie. 

Quand on a un nombre significatifs de nos compatriotes qui s'en vont en faisant leur devoir et en défendant la France et l'Europe, c'est la moindre des choses de venir saluer leur mémoire. Les épouses et les enfants sont dans l'école de la république autour du régiment.

Ça touche des gens qu'on connait par quelqu'un ou qu'on connait directement. 

" Fierté et reconnaissance " pour François Bayrou

Le maire de Pau, François Bayrou, a pris la parole devant les personnes qui ont répondu à l'appel. Il a rappelé à tous ce qu'ils savent, un lien particulier entre la ville, le territoire du Béarn où le régiment est implanté depuis 1977, un régiment d'élites. " Ce sont des liens de tous les jours, spécialement quand ces hommes sont loin de leur base, de leur famille. "

Les hommes décédés au Mali effectuaient des missions de quatre mois sur place. Certains en étaient à leurs troisième, quatrième opération spéciale dans ce secteur d'Afrique. Des hommes très entraînés.

J'ai beaucoup d'admiration pour leur engagement leur dévouement et leur esprit du sacrifice.
François Bayrou - maire de Pau -
 

Ils laissent des épouses, des compagnes et des orphelins. Le 5e RHC, depuis lundi soir 22 heures, a monté une cellule de crise pour aider les familles endeuillées et les hommes encore sur place. 

Le maire de Pau a pris la parole devant les Béarnais réunis pour rendre hommage aux militaires du 5E RCH décédés au Mali. / © FTV
Le maire de Pau a pris la parole devant les Béarnais réunis pour rendre hommage aux militaires du 5E RCH décédés au Mali. / © FTV

Découvrez l'intégralité de l'édition Pau Sud Aquitaine dédiée au décés de ces 7 militaires de 5e RHC de Pau 

L'édition locale France 3 Pau Sud Aquitaine de 26 novembre 2019
 

Sur le même sujet

Les + Lus