Nouvelle crise à l'ACBA : le maire de Bayonne évincé de la présidence du syndicat des transports

9 jours après avoir perdu la présidence de l'Agglomération Côte Basque-Adour (ACBA), remplacé par Claude Olive, Jean-René Etchegaray ne fait plus partie du syndicat des transports de l'intercommunalité depuis ce mercredi.  "C'est une folie" s'est exclamé le maire de Bayonne. 

© France 3 Euskal Herri

Une nouvelle présidente pour le Syndicat des transports de l'ACBA

En sa qualité de nouveau président de l'ACBA, Claude Olive a suggéré de reprendre la présidence du syndicat des transports(STACBA), poste occupé par Jean-René Etchegaray.
Le maire d'Anglet a donc proposé à son homologue de Bayonne un deal : troquer la délégation de l'urbanisme qu'il occupait contre la présidence du STACBA, ce que l'intéressé a refusé.
Les conseillers communautaires ont donc voté. Et c'est Maryse Sanpons, adjointe de Bidart en charge du logement et de l'action sociale qui a été élue présidente du STACBA avec 6 voix d'avance sur Jean-René Etchegaray.
Le maire de Bayonne n'a donc pour l'instant plus sa place au STACBA.

Le sort de Jean-René Etchegaray n'est pas définitif.

Pour compenser la perte d'un représentant de la ville de Bayonne (il ne sont plus que 4 au lieu de 5) au syndicat des transports, Claude Olive propose de rediscuter d'un éventuel retour de Jean-René Etchegaray. 

Le reportage de René Garat et de Rémi Poissonnier

durée de la vidéo: 01 min 21
Jean René Etchegaray perd la présidence du syndicat des transports






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque transports économie polémique société