Pau : les opposants à la réforme des retraites profitent de la présence d'Emmanuel Macron pour se faire entendre

Au lendemain du sommet G5 Sahel, Emmanuel Macron poursuit sa visite à Pau. Une deuxième journée sous le signe de l’écologie et des attentes.

 

Par SP

Emmanuel Macron est arrivé ce mardi matin au Palais Beaumont à Pau. Le chef de l’Etat a assisté à la signature du contrat de transition écologique avec l’Agglomération de Pau, en présence d’Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de la ministre de la transition écologique.

Une arrivée très attendue. Pierre Coste, enseignant à Morlaàs, très remonté contre le projet du gouvernement a directement interpellé Emmanuel Macron et confirmé les inquiétudes de toute la profession malgré les promesses de revalorisation salariale. 500 millions en 2021. 
 
Un comité d'accueil pour le deuxième jour du chef de l'Etat à Pau

 
Pierre Coste défend sa profession et les retraites en général

Les avocats qui n’hésitent plus à déserter les salles d’audience pour quitter leur robe ont salué à leur manière le président.

Eux aussi disent ne pas pouvoir s’en sortir avec la nouvelle réforme des retraites et restent mobilisés pour conserver leur régime actuel.
 
Les avocats en désaccord avec le gouvernement

Les sapeurs-pompiers en grève depuis l'été dernier qui demandent notamment la revalorisation de leur prime feu  ont aussi voulu faire entendre leur colère. Ils ont été bloqués vers le Palais Beaumont par un important cordon policier.
 
Les pompiers réunis à Pau n'ont pas réussi à voir le chef de l'Etat
Les pompiers réunis à Pau n'ont pas réussi à voir le chef de l'Etat

 

Les + Lus