Adolescente tuée par un chauffard à Rivehaute : le conducteur mis en examen et placé en détention provisoire

Le trentenaire interpellé quelques heures après l'accident de Hauterive a été mis en examen ce vendredi et placé en détention provisoire. Il est suspecté d'avoir renversé et tué une adolescente de 14 ans qui circulait à roller.

Il passera la nuit en prison. Trois jours après l'accident mortel ayant couté la vie à une adolescente, un homme a été mis en examen à l'issue de sa garde à vue. Le parquet a ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire aggravé et blessures involontaires aggravées. 

Cet homme de 31 ans est suspecté d'être l'automobiliste qui a renversé et tué une jeune fille de 14 ans, avant de prendre la fuite, mardi 11 avril. La victime circulait à roller sur la route départementale 23, au niveau de la commune de Rivehaute, en Béarn. Elle était accompagnée de ses deux frères, également adolescents, juchés sur leurs vélos.

Délit de fuite

La jeune fille a été percutée vers 22 heures par une voiture qui ne s'est pas arrêtée. "Les secours ont été appelés rapidement par le conducteur d'une autre voiture arrivée peu de temps après. À leur arrivée, ils n'ont pu que constater que le décès de la jeune fille", expliquait ce jeudi 13 avril le procureur de la République de Pau Rodolphe Jarry. 
Les deux frères de l'adolescente ont été hospitalisés. 

Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire, par le conducteur d'un véhicule, avec délit de fuite, ce qui est une circonstance aggravante.

Rodolphe Jarry, procureur de la République de Pau

à France 3 Pau sud Aquitaine

Un appel à témoins décisif

Les enquêteurs avaient retrouvé sur les lieux de l'accident des débris sur la chaussée, "en particulier un morceau de pare-choc d'une voiture de couleur noire, ce qui a permis d'identifier le modèle de la voiture", a précisé le parquet. 
C'est grâce à l'appel à témoins, lancé dès le lendemain du drame, que le conducteur a pu être identifié. "Une personne a pu nous dire qu'elle avait vu, peu de temps après les faits, une voiture susceptible de correspondre au véhicule impliqué, prendre une direction.
Les militaires de la brigade de recherche d'Orthez ont pu assez rapidement identifier un garage dans lequel, une voiture correspondant à celle recherchée a été retrouvé
", a poursuivi Rodolphe Jarry.

La vitesse du véhicule reste à déterminer

L'accident s'est produit de nuit, sur une portion non éclairée. Déjà, des voix, dont celle du maire de Rivehaute s'élèvent pour dénoncer le caractère accidentogène du lieu.  "Il y a presque un kilomètre de ligne droite, précise Marcel Montégut. Moi, j'habite au-dessus de cette voie et je vois de tout, il y en a qui s'amusent, ils font ce qui veulent"
De nombreuses investigations, examens techniques et auditions de témoins restent à réaliser, notamment pour établir la vitesse à laquelle roulait le véhicule au moment du choc. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité