Suspectés d'agression sexuelle, les joueurs du XV de France Oscar Jégou et Hugo Auradou arrêtés par la police en Argentine

Les joueurs du Stade Rochelais Oscar Jégou et de la Section paloise Hugo Auradou ont été arrêtés par les forces de l'ordre en Argentine, où ils se sont rendus pour une tournée avec le XV de France. Une interpellation qui intervient après la plainte d'une jeune femme qui dénonce une agression sexuelle. C'est un choc pour l'équipe de France comme l'a détaillé Fabien Galthié, sélectionneur, lors d'une conférence de presse.

C'est une agression sexuelle violente qui est relatée par les médias argentins. Celle-ci aurait eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, à l'issue d'un match de l'équipe de France, qui effectue sa tournée d'été en Argentine.

Une plainte dénonçant une violente agression 

Selon la presse locale, les faits dénoncés par la victime se seraient produits au sein du Diplomatic Hotel de Mendoza, à l'est du pays, qui hébergeait à la fois les joueurs et le staff. C'est une plainte de la victime qui a entraîné l'arrestation des deux joueurs, Hugo Auradou et Oscar Jegou.
D'après le média argentin MDZ, une jeune femme s'est présentée au commissariat dimanche 7 juillet pour dénoncer des abus sexuels et des actes de violence à l'issue d'une rencontre avec les deux joueurs dans un bowling. Toujours selon la même source, un examen médico légal de la victime confirmerait ses propos. 

Une enquête est encours pour déterminer les faits. "Aujourd'hui, une commission de la province de Mendoza se rend à Buenos Aires pour les amener (à Mendoza) et procéder aux actes d'enquête appropriés, a déclaré lundi Martin Ahumada, porte-parole du parquet de Mendoza. Si les résultats concordent avec le témoignage de la victime, l'acte d'accusation sera délivré", a-t-il ajouté.

"Une pensée pour la jeune femme"

"Si les faits sont avérés, ils sont incroyablement graves, a déclaré le président de la Fédération française de rugby Florian Grill, qui s'est rendu à Buenos Aires en compagnie du vice-président Jean-Marc Lhermet, avant de rappeler la nécessité de "laisser l'enquête, qui est nécessaire, se dérouler." C'est également lui qui a confirmé l'identité des deux joueurs interpellés.

Il faut avoir une pensée pour la jeune femme. C'est à l'inverse de tout ce que le rugby est, de tout ce que le rugby fait, de tout ce que le rugby construit.

Florian Grill

Président de la Fédération française de rugby

Un choc pour l'équipe

"Pour le groupe, pour la délégation, ça a été vécu comme un traumatisme, a confié le sélectionneur des Bleus Fabien Galthié, lors d'une conférence de presse donnée mardi 9 juillet dans la soirée depuis Montevideo en Uruguay. La journée a été très difficile. Il y a eu une forme de sidération lorsque la police a débarqué à l'hôtel, se souvient-il. Le sélectionneur assure : "nous sommes sans concession. Sans concession avec le respect des règles, du règlement et la protection des libertés. C'est une valeur fondamentale de notre fonctionnement." Il a annoncé "tout mettre en oeuvre pour accompagner le travail de la justice argentine, mais aussi pour les joueurs concernés et l'ensemble de la délégation, pour qu'ils puissent vivre."

Les deux joueurs de Top 14 nient les faits

Hugo Auradou, joueur de 2 m pour 110 kilos est âgé de bientôt 21 ans. Il évolue au poste de deuxième ligne à la Section paloise. Son père David Auradou est lui-même un ancien international. Son frère, Paul Auradou évolue au Stade Niçois. 

Également joueur de Top 14, Oscar Jégou, âgé de 21 ans, est quant à lui licencié au Stade Rochelais et évolue au poste de troisième ligne aile. En fin d'année 2023, il avait écopé d'une suspension d'un mois après avoir été testé positif à la cocaïne. 
Ce 9 juillet, son entourage a indiqué à RMC Sport être entré en contact avec Oscar Jégou. Ce dernier affirme que les deux joueurs ont eu, tour à tour, une relation sexuelle consentie avec la victime et nie toute forme de violence ou de contrainte. 

 Lundi 8 juillet, le Stade Rochelais communiquait sur la performance d'Oscar Jégou en Argentine, quelques heures seulement avant que la nouvelle de son arrestation ne soit médiatisée. Ce mardi, les dirigeants ont refusé de s'exprimer. "En l’absence totale d’information directe sur la procédure en cours, le Club s’abstiendra pour le moment de tout commentaire".

De son côté, la Section paloise se fait à peine plus disserte. "Le club est dans l'attente d'éléments plus précis de la Fédération française de rugby et des premières conclusions de l'enquête en cours, indispensable à ce stade.  Dans cette attente, la Section ne fera pas de commentaire".

Une équipe de France dans la tourmente


L'arrestation de Jégou et Auradou intervient au lendemain d'une autre affaire : la mise à l'écart de la tournée et le renvoi en France de l'arrière Melvyn Jaminet, après des propos racistes dans une vidéo publiée dimanche. "Je te jure le premier arabe que je croise sur la route je lui mets un coup de casque", déclarait-il dans cette vidéo rapidement supprimée.
Le reste de l’équipe de France de rugby se rend à Montevideo ce mardi pour un match contre l’Uruguay puis retour à Buenos Aires samedi pour une nouvelle rencontre avec l’Argentine.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité