Barbecue et tournoi de foot à 200 en Béarn : "un rassemblement irresponsable" dénonce le maire de Serres-Castet

Près de 200 joueurs issus de clubs de foot amateurs béarnais ont décidé de s'affranchir des règles sanitaires et de participer à un tournoi dimanche dernier sur la plaine des sports de Serres-Castet dans les Pyrénées-Atlantiques. Des installations ont été dégradées. Le maire a porté plainte.

© CC by MacBlack via Pixabay

"Ce sont des joueurs des clubs alentour, ils se sont contactés via les réseaux sociaux et ils ont organisé un tournoi entre eux avec restauration, barbecue, sans aucun respect des mesures sanitaires" 

Jean-Yves Courrèges, le maire de la petite commune de Serres-Castet située à une dizaine de kilomètres au nord de Pau, est furieux. Il a appris la nouvelle dimanche soir, trop tard pour intervenir.

Les gendarmes se sont rendus sur place mais sont restés impuissants. "Ils sont venus à deux ou trois, ils ont demandé des renforts, en vain. Ils n'ont rien pu faire face à 200 jeunes adultes. Il leur était impossible de les faire partir sans risquer de provoquer des incidents" regrette t-il.

Ce tournoi, organisé sans aucune autorisation, s'est déroulé sur trois terrains de la plaine des sports de la cité béarnaise, ouverte au public. "Seules les activités encadrées par les clubs sont permises, à savoir les entraînements sans contact" précise le maire qui rappelle qu'il est désormais interdit de se réunir à plus de six personnes.

"C'est complètement irresponsable de participer à ce genre de réunion sportive dans les conditions actuelles. Et on ne veut surtout pas que ça recommence le week-end prochain"

.

Jean-Yves Courrèges a pris un arrêté municipal interdisant toute activité sur les installations sportives, en dehors de celles pratiquées en club. Il a également porté plainte pour dégradations. 

Des poteaux ont en effet été cassés après avoir été déplacés et des filets de cages de but ont été dérobés. 

 

 

 

 

çàp^__

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn sport football covid-19 santé société