Castex n'exclut pas de nommer Bayrou à la tête d'un Haut-Commissariat au plan

Le Premier ministre Jean Castex a indiqué mercredi souhaiter mettre en place un Haut-Commissariat au plan, pour "rééclairer l'action publique d'une vision de long terme", et n'a pas exclu que le maire de Pau François Bayrou, chef du Modem et allié d'Emmanuel Macron, soit nommé à sa tête.
Le 13 janvier à Pau, Le président de la République Emmanuel Macron aux côtés de François Bayrou
Le 13 janvier à Pau, Le président de la République Emmanuel Macron aux côtés de François Bayrou © GEORGES GOBET / AFP
Il a précisé sur BFMTV et RMC que les secrétaires d'Etat seraient nommés "la semaine prochaine".

Se revendiquant "gaulliste social", Jean Castex a dit "souhaiter" la création d'un Haut-Commissariat au plan, et penser, "au-delà des personnes, qu'il faut rééclairer l'action publique d'une vision de long terme", même si "le mot plan a un peu aujourd'hui disparu du vocabulaire".
"Il faut recréer des outils de prospective", a-t-il défendu, en assurant que sa "seule préoccupation, c'est l'action face à la crise qui arrive".

Interrogé pour savoir si François Bayrou (Modem) pourrait prendre la tête de ce Haut-Commissariat, comme l'a rapporté la presse, il a dit ne pas savoir, "nous verrons bien". Serait-ce un bon choix ? "Pourquoi pas", a-t-il ajouté.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois bayrou politique