Covid-19 : c'est la ruée au drive test du Zénith de Pau

Publié le Mis à jour le
Écrit par Avec Jean Poustis et Marc Lasbarrères

Au lendemain du Réveillon de Noël, le taux de positivité au variant Omicron s'envole dans le Béarn. Des familles entières viennent se faire tester au drive "haute capacité" du Zénith de Pau. Il faut compter plus de deux heures d'attente.

Sans rendez-vous et sans ordonnance, le drive BioPyrénées "haute capacité" installé à coté du Zénith de Pau ne désemplie pas.

1000 tests par jour

Ouvert de 8 heures à 12 heures 30 du lundi au vendredi, et de 9 heures à 11 heures le samedi, le drive accueille les piétons et les personnes en voiture pour des tests PCR qui sont ensuite analysés dans un laboratoire situé à proximité.

En ce lundi 27 décembre, il y a plusieurs files de voitures interminables sur le parking du Zénith et plus de deux heures d'attente. "Ma fille est Covid positive cloîtrée dans sa chambre. J'ai fait un test antigénique qui est négatif mais je veux vérifier avec un test PCR", explique cette automobiliste d'une cinquantaine d'années.

Les personnes viennent ici en famille se faire tester. Réunies pendant le réveillon, elles sont cas contact ou présentent des symptômes de la Covid. 

Les infirmières enchaînent les prélèvements dans le nez toutes les cinq minutes dans les habitacles des voitures. Le drive assure plus de 1000 tests PCR par jour.

 

Le variant Omicron majoritaire

Les prélèvements sont ensuite analysés par le laboratoire BioPyrénées qui détermine la positivité en quelques heures et désormais le variant Omicron est majoritaire. "Le taux de positivité qui était de moins de 10 % encore la semaine dernière, est passé à 15 %, selon Steven Cens, médecin biologiste du laboratoire.

Les rassemblements familiaux pour le réveillon de Noël ont accéléré la propagation du virus en Béarn.

"Samedi matin 25 décembre, 62 % d'omniprésence d'Omicron sur le Zénith, ça veut dire que ce variant s'est développé de manière considérable. Omicron a un taux de réplication qui double voire triple tous les deux trois jours", explique Steven Cens.