Pro B. La Rochelle, Pau, Boulazac : trois équipes de Nouvelle-Aquitaine en quête de gloire

replay

Tandis que les playoffs approchent à grands pas, trois équipes de Nouvelle-Aquitaine s'apprêtent à en découdre. Au micro de Freddy Vetault, l'heure est à l'analyse avec nos spécialistes, l'ancien joueur pro Pape-Philippe Amagou et Claude Bergeaud, l'ancien entraîneur et sélectionneur de l'équipe de France.

La première salve est tirée par Pau-Lacq-Ortez. Lors d'un duel mémorable au Palais des Sports de Pau vendredi, les Béarnais ont triomphé face à La Rochelle, validant ainsi leur précieux billet pour les playoffs de la Pro B.

Les Palois, vaillants et déterminés, ont su résister à la pression imposée par les leaders rochelais, scellant leur victoire sur un score solide de 65 à 52. Un exploit qui propulse l'équipe de Pau vers les sommets de la compétition.

Pau a  réalisé la performance qu'il fallait avec l'intensité nécessaire.

Pape-Philippe Amagou

consultant

 

Pour l’ancien joueur pro Pape-Philippe Amagou, Pau est sur la bonne voie : "Il fallait gagner ce match-là et ce n'était pas évident. Mais ils ont réalisé la performance qu'il fallait avec l'intensité nécessaire. C'est de très bon augure pour Pau et cela va leur insuffler une grande confiance pour les playoffs."

Portés par un Javon Masters au sommet de son art avec 16 points, les Palois ont pris les devants dès la première mi-temps. Une mention spéciale à Kiady Razanamahenina, auteur de 11 points décisifs, qui a su insuffler à son équipe l'élan nécessaire pour s'imposer dans les moments cruciaux du match. Deux recrues qui ont réellement apporté un plus à leur équipe.

Claude Bergeaud, en fin connaisseur de cette équipe qu’il a entraînée, ajoute: "Pau est surprenant au regard d'une fin de saison en dents de scie. Leurs cinq victoires consécutives étaient des succès sous pression. Ils défendent beaucoup malgré une équipe de La Rochelle en face avec une moyenne de 50 points par match. En revanche, La Rochelle est inquiétante. Trois matchs, trois défaites, ils ne débutent pas bien ces playoffs."

Le prochain défi pour Pau les mènera à Vichy jeudi 16 mai pour le match aller.

Boulazac doute ces derniers temps.

Claude Bergeaud

Consultant

Quant à Boulazac, il  va se mesurer à la meilleure équipe actuelle, Châlons-Reims. Une rencontre qui s'annonce serrée puisque les deux équipes ont chacune remporté un match lors de la saison régulière, chacune à domicile et à l'extérieur.

"Boulazac doute ces derniers temps tandis que Châlons entame ces playoffs avec beaucoup d'assurance.", précise Claude Bergeaud.

"C'est un tirage compliqué pour Boulazac qui a besoin de confiance, car c'est elle qui fait la différence à l'approche des playoffs. Et la confiance penche du côté de Châlons, mais Boulazac a l'avantage du terrain.", ajoute Pape-Philippe Amagou.

Le cas La Rochelle

Avec une troisième défaite consécutive du Stade Rochelais Basket à Pau, les Jaunes et Noir affronteront quant à eux les Alsaciens de Gries Souffel  en quart de finale aller des playoffs dans un contexte difficile.

Selon Pape-Philippe Amagou, La Rochelle fait face à des défis importants : "Il se passe quelque chose en interne, probablement au niveau des hommes. Ils sont loin de leur base et de leur niveau d'engagement habituel. Ils ont perdu ce lien dans le jeu collectif et dans ce qu'ils proposaient. Peut-être seront-ils performants en playoffs, mais ce qui sera crucial, c'est la dynamique du premier match à domicile contre Gries Souffel."

Et Claude Bergeaud de conclure : "Les Rochelais manquent d'élan actuellement et quelque chose s'est grippé. Ils passent de 50% de réussite à 32%. Je ne les vois peut-être pas en danger pour les quarts de finale, mais pour aller au bout, ce sera une autre histoire."

A noter la déception de Poitiers qui échoue à se qualifier pour les playoffs lors de son dernier match contre l'équipe d'Evreux en clôture de sa saison, vendredi 10 mai.

Rendez-vous jeudi pour les matchs aller et dimanche pour les matchs retour.

À noter que le match Pau-Lacq-Ortez contre Vichy sera diffusé en direct ce dimanche 19 mai à 15h15  à suivre sur France 3 Aquitaine et Auvergne, ainsi que sur France.TV.