Pyrénées-Atlantiques: à Laas, on ne se prend pas au sérieux avec les 3 heures de la brouette

Vous connaissez les 20 heures du Mans ? Cela n'a rien à voir! C'est la version plus agricole, non-motorisée donc écolo et surtout interdite aux grognons. Treize équipages roulants au départ pour une course souriante dans les rues du village.

3h de course "en nocturne" à travers les rue du village de Laàs.
3h de course "en nocturne" à travers les rue du village de Laàs.
L'événement se veut également "un grand prix". Il faut dire que dans ce petit coin de Béarn, on ne fait jamais les choses à moitié, car le village s'est déjà autoproclamé principauté depuis 2014 !

Si Monaco a son grand prix automobile, Laàs a sa course de brouettes : le monde est bien fait.
 

À 19 heures tapantes, les engins, non-motorisés donc, étaient alignés pour un départ brouette-arrêtée. Et là, de la pure folie sous les encouragements du public, des parents, des enfants ou des voisins.

Chacun son style, son décor, bref son délire pour s'attirer les regards et la sympathie du public venu apprécier la course mais surtout le spectacle.
Un événement qui rassemble toutes les générations.
Un événement qui rassemble toutes les générations.

Treize équipages sont venus parcourir 375 mètres en "nocturne", entre 19 et 22h, à travers les rues du village. Tout y est : virages serrés, chicanes et même les arrêts au stand! Ils doivent s'acquitter d'au moins six tours de circuit.
L'épreuve, disputée samedi 22 août pour l'édition 2020, a été remportée par le club des sages d'Ossenx, avec 90 tours de circuit... 

La course insolite en image avec Elise Daycard et Benoît Bracot.

"Les 3 heures de la Brouette" n'ont rien à envier au Grand prix de Monaco.


En savoir plus sur la "principauté" de Laas
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn insolite fêtes locales événements sorties et loisirs