Risque avalanches élevé et vigilance météo orange dans les Pyrénées-Atlantiques

Publié le Mis à jour le
Écrit par America Lopez
Une route enneigée de la station de ski Gourette sur la commune des Eaux-Bonnes, jeudi 9 décembre.
Une route enneigée de la station de ski Gourette sur la commune des Eaux-Bonnes, jeudi 9 décembre. © David Basier France 2

Avec la météo pluvieuse et neigeuse dans le département, les alertes se multiplient. Le risque d'avalanche de niveau 5 dans le massif Aspe-Ossau est très fort pour la saison. Nombreux départs spontanés d'avalanche

Début événement le 9 décembre 2021 à 16h00. Fin événement prévue le 10 décembre le soir, indique un nouveau communiqué d'alerte de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques jeudi à 19 heures.

Le risque d'avalanche très élevé pour la saison

En plus des alertes inondations et crues du Gave et de la Nivelle valables au moins jusqu'à vendredi 10 décembre, les autorités mettent en garde contre les avalanches.

Jeudi à 19 heures, la préfecture indique un avis de très fort risque d'avalanche. 
Départ spontanés : Avalanches de neige humide, puis neige récente
Déclenchement skieur : Nombreuses plaques instables. 

CRUE AVALANCHEUSE DE NEIGE LOURDE ET HUMIDE NUIT DE JEUDI à VENDREDI.

L’activité avalancheuse attendue de jeudi après-midi à vendredi dans la matinée est observée en moyenne une fois tous les deux ans, mais est atypique aussi tôt dans la saison hivernale. Selon Jean-Luc Braud, maire de la commune des Eaux-Bonnes, "le risque d'avalanche est de niveau 5 sur le domaine skiable de la station de Gourette et sur la route d'accès à la station".

► Bulletin de 19 heures :

Un épisode de pluies intenses est attendu pour la nuit prochaine, concernant un manteau neigeux de forte épaisseur et peu stabilisé. Il sera suivi d'une nouvelle séquence de chutes neigeuses au cumul important pour vendredi après-midi, se
poursuivant la nuit suivante.

Départs spontanés: De nombreux départs d'avalanche de neige humide vont se produire dans les pentes raides à l'arrivée des pluies prévues, en fin d'après midi/soirée, déstabilisant dans un premier temps la neige fraîche récemment tombée.
Des départs d'avalanche de fond sont attendus en cours de nuit prochaine avec l'intensification des précipitations liquides et la remontée de l'isotherme 0 degré. De très grandes avalanches sont alors possibles au vu des quantités de neige
mobilisable, impactant des routes, voire des infrastructures de montagne.

Baisse de l'activité avalancheuse avec le rafraîchissement des températures prévu dans l'après-midi de vendredi. Des précipitations modérées à fortes accompagnées d’un net redoux sont attendues dans l’après-midi du jeudi 9, s’intensifiant dans la nuit et vendredi 10 au matin.

Jusqu’à 2300 m d’altitude environ, elles vont humidifier et déstabiliser le manteau neigeux en profondeur.

►Situation à 14heures :

Ce manteau neigeux, épais et instable, s’est constitué rapidement jusqu’à basse altitude ces deux dernières semaines. On
mesure plus de 1 m de neige à 1500 m d’altitude, plus de 1,50 m à 2000 m d’altitude dans les massifs de l’ouest des Pyrénées, un peu moins sur l’est, en Ariège et dans les Pyrénées-Orientales (plutôt 50 à 60 cm à 1500 m d’altitude et 1 m à 2000 m d’altitude).

Aussi, dans la tranche d'altitude 1000 à 2000 m, l'activité avalancheuse de neige humide va être généralisée pour toutes les
orientations lors de la remontée de la limite pluie-neige dans l’après-midi et en soirée.

►Evolution prévue :

Une perturbation active aborde les Pyrénées par l’ouest avec une intensification des précipitations accompagnée d’un net redoux. Le cumul des précipitations attendues jusqu’à vendredi matin est de l’ordre de 50 à 100 mm, localement 120 mm.
Le niveau de risque d’avalanche est fort (risque 4) sur l’ensemble des massifs.
Le risque deviendra très fort (risque 5) sur la plupart des massifs en fin d’après-midi jeudi.

Jusqu'à 2300 m d'altitude, l’activité avalancheuse sera généralisée. La pluie va déclencher de très nombreuses avalanches de neige humide, de grande à très grande taille. Ces avalanches pourront toucher les routes, concernées également par de nombreuses coulées de talus, et les infrastructures de montagne. Avec l’intensification des pluies, ces avalanches pourront emporter l’ensemble du manteau neigeux en place. Le pic d’activité avalancheuse coïncidera avec l’intensification des pluies et devrait commencer en milieu d’après-midi pour les massifs proches de l’Atlantique.

Le risque d’avalanches de neige humide devrait diminuer vendredi dans la matinée au vu des quantités de pluie déjà
tombées et du refroidissement de la masse d’air.

►Facteurs aggravants :

- fort enneigement présent dès la moyenne altitude et exceptionnellement précoce (dans les normales d’un mois de janvier)
favorisant l’écoulement des avalanches ;

- Au-dessus de 2000 m d’altitude, de grandes voire très grandes avalanches de neige poudreuse pourront se déclencher et
pourront entraîner la neige humide jusqu’à basse altitude.

Les pisteurs de Gourette déclenchent des avalanches en prévention.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.