Rugby : 20 000 euros d'amende pour le Biarritz olympique sanctionné par la ligue

Publié le
Écrit par Christine Le Hesran
L'explosion de joie des supporters du Biarritz Olympique, qui investissent la pelouse du stade malgré l'interdiction de la préfecture.
L'explosion de joie des supporters du Biarritz Olympique, qui investissent la pelouse du stade malgré l'interdiction de la préfecture. © FTV

Le match entre le Biarritz Olympique et l'Aviron Bayonnais du 12 juin dernier laisse des traces. La pelouse envahie par les supporters du BO notamment est sanctionnée par la Ligue de rugby.

Le fameux match du 12 juin à Aguilera n'en finit pas de faire parler de lui, entre le Biarritz Olympique et l’Aviron Bayonnais. Cette fois, c'est la ligue nationale de rugby qui tape au porte-monnaie. La commission de discipline a sanctionné le BO de 20 000 euros d'amende. Et notamment 10 000 euros d'amende au motif de "Mesures d'ordre et de police" et notamment pour Troubles causés dans l'enceinte sportive". Ce soir-là, les supporters du club ont envahi la pelouse pour fêter la victoire du BO aux tirs au but. 

A l'époque le préfet des Pyrénées-Atlantiques avait relevé les manquements du club aux mesures en vigueur.
 

 

La ligue allonge l'addition avec une autre amende avec 7 000 euros d'amende au motif de "Non-respect de la réglementation en matière d'animation et/ou de l’horaire de coup d’envoi" et 3 000 euros d'amende au motif d' "Usage de micro contraire au règlement".

Par ailleurs, le Procureur de Bayonne a ouvert une enquête préliminaire.

La Commission pourra se prononcer ultérieurement sur les autres faits signalés par les officiels de match, en tenant compte des suites qui seront données à la procédure menée par les autorités judiciaires.

Ligue nationale de rugby ( communiqué du jeudi 26 août 2021 )

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.