Rugby : face aux échecs à répétition, le manager Simon Mannix quitte la Section paloise

SIMON MANNIX ENTRAINEUR SECTION PALOISE, OYONNAX LE 7/10/2017. / © LAURENT THEVENOT MAXPPP
SIMON MANNIX ENTRAINEUR SECTION PALOISE, OYONNAX LE 7/10/2017. / © LAURENT THEVENOT MAXPPP

Le Néo-Zélandais jette l'éponge. Les sept défaites à la maison, la débandade face à La Rochelle samedi ont eu raison de son poste. Simon Mannix a fait part de son départ ce mardi matin après cinq années passées à faire progresser le club. 

Par Christine Le Hesran

La dernière défaite de la section lui a été fatale, elle est symbolique. Les Palois ont perdu face à La Rochelle 71 à 21, plongeant un peu plus le club dans la crise. 
Globalement,le manager néo-zélandais paye des résultats décevants : sept défaites à la maison cette année. Ils sont menacés de jouer les barrages car le club béarnais se retrouve à 6 points seulement de Grenoble. 
Simon Mannix a annoncé son départ via un communiqué de presse ce mardi matin : 

A la vue des dernières performances, je pense qu’il est préférable pour le club d’envisager un changement qui pourrait aboutir à des résultats positifs, c’est dans cette optique que j’ai pris la décision de quitter mes fonctions de Directeur Sportif.

Il reste quatre matchs à jouer, dont deux face à des gros : le Racing et Toulouse.  Le club reçoit aussi Grenoble à la maison. 

De la pro D2 au Top 14


La direction du club salue ce départ tout en rendant hommage à celui qui a fait monter en compétence la Section. Dans ce même communiqué, Bernard Pontneau, Président de la Section Paloise Rugby Pro précise : 

La décision de Simon Mannix est empreinte de courage et d’une dignité exemplaire. Il s’agit d’une séquence douloureuse pour le Club qui perd un grand technicien doté d’une expertise rare et précieuse dans le rugby Français. Il a permis à la Section Paloise de devenir ce qu’elle est.

 


Simon Mannix a pris ses fonctions en 2014. Il était sous contrat jusqu'en 2020. L'an passé a été florissant pour l'équipe béarnaise atteignant les phases finales mais elle rate clairement sa saison. 
Pourtant Mannix a fait grimper son équipe de la D2 au Top 14 dès la première saison 2014/2015. Il a constitué une équipe très expérimentée, il a fait venir des Néo-Zélandais renforçant ainsi le club. Une fierté qu'il écrit ainsi dans son communiqué : " En quittant le management de l’équipe aujourd’hui, je suis à même de constater les progrès formidables que ce club a fait durant les 5 dernières années. Mon équipe et moi-même avions pour mission de ramener Pau dans l’élite du rugby français après une absence de 9 ans en Top14."
 

Je suis humblement reconnaissant envers toute mon équipe pour leur travail, leur professionnalisme et leur confiance dans le projet que nous avons commencé il y a5 ans ( .. ) Je suis fier d’avoir pu contribuer à la formation de tant de joueurs de rugby français qui je suis sûr joueront un rôle important dans l’équipe nationale.

Simon Mannix n'oublie pas de saluer le président du club :  " un immense mentor pour moi pendant ces années à la Section Paloise et je voudrais le remercier infiniment de m’avoir accordé toute sa confiance ainsi que cette opportunité d’apporter tous ces changements positifs ces dernières années.

Bernard Pontneau a donné la clef pour finir la saison : " Jusqu’à la fin de saison le Tandem « Godignon-Manca » aura en charge de préserver le club dans l’élite " Une petite pression sur les épaules du duo car l'heure est à la mobilisation générale pour sauver la Section.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Tour de France sur l'île de Ré

Les + Lus