Tony Estanguet : si le surf est retenu pour les JO de 2024, “ce sera probablement en Aquitaine”

Tony Estanguet en direct de l'ouverture des Championnats du monde de Canoë-Kayak de Pau

Ce samedi 23 septembre débutent les Championnats du Monde de canoë-kayak à Pau. À cette occasion, le triple champion olympique Tony Estanguet a répondu à nos questions en direct lors du journal télévisé. 

Par AR

Pour la première fois, Pau accueille les championnats du monde de canoë-kayak, auxquels vont participer 500 athlètes venus de 60 nations. "C'est une grande émotion, [...] ça va être juste incroyable", savoure le palois Tony Estanguet. 

La cérémonie d'ouverture, avec spectacle sur l'eau, feu d'artifice, et défilé des athlètes, se tiendra ce samedi soir.

Les épreuves débuteront mardi 26 septembre, par le slalom et la descente sprint. 

La concurrence sera rude


"Il faut venir encourager les équipes de France" souligne Tony Estanguet. "La concurrence sera rude, avec les Anglais, les Australiens, les Slovaques, les Allemands..." liste-t-il. 


 

Du surf pour Paris 2024 ?

 
Co-président du comité de la candidature française, Tony Estanguet rappelle que si le surf sera bien discipline olympique pour 2020 à Tokyo, rien n'est certain pour Paris 2024. 

"Le CIO examinera la question après Tokyo", explique-t-il.

Si le surf est retenu une seconde fois comme discipline olympique, les épreuves "auront probablement lieu en Aquitaine" confirme Tony Estanguet.

L'alternative serait une épreuve dans un bassin artificiel. Cette semaine, pour la première fois, une compétition a été organisée dans une telle structure en Californie.  

À Paris, un "complexe de surf urbain" doit ouvrir dans les années à venir. 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu des JO avec

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus