Le Tour de France reste en Béarn avec une 9e étape Pau-Laruns pour grimpeurs et descendeurs

De l'avis des spécialistes, c'est une étape pour les grimpeurs. 153 km entre Pau et Laruns. Mais il faudra aussi savoir descendre pour remporter cette 9e étape du Tour de France.
Laruns, petite commune de 1200 habitants, nichée  au pied de l'Aubisque reçoit le Tour pour la troisième fois, deux ans après le succès de Primoz Roglic dans une étape qui venait de l'autre côté de la vallée, par le versant de l'Aubisque.

 

Cette année, l'arrivée est jugée au bas de la descente technique de Marie Blanque suivie de 8 kilomètres dans la vallée d'Ossau. Le second volet du diptyque pyrénéen comporte pour l'essentiel deux ascensions classées en première catégorie. 
Au seuil du Pays basque, le col de la Hourcère, une sévère (11,1 km à 8,8 %) montée inédite dans le Tour, fait office de marche-pied au Soudet près de La Pierre-Saint-Martin, à quelque 75 kilomètres de l'arrivée.
Après la longue descente, le petit col d'Ichère (3e cat) conduit à Marie-Blanque, grimpée par son versant le plus dur (7,7 km à 8,6 %). Au sommet, il reste seulement 18 kilomètres pour rallier l'arrivée et monter dans les bus d'équipes qui partiront ensuite en direction de la Charente-Maritime pour la première journée de repos.

Le Peloton partira de Pau à 12h15 (lancé à 12h35), et devrait arriver à Laruns vers 16h27 (moyenne calculée à 40 km/h).
 
La 9e étape du Tour de France en infographie
Le Tour de France passera par le village natal de Jean Lassalle, Lourdios-Ichère. Le député des Pyrénées-Atlantiques annonce ( non sans humour) quelques animations : des chants pyrénéens et un troupeau de vaches béarnaises !
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn nature parcs et régions naturelles tour de france cyclisme sport