Cet article date de plus de 4 ans

Quoi de neuf pour le nouveau code de la route tout juste entré en vigueur ?

Le nouveau code de la route est arrivé ! Avec 1000 questions au lieu de 700 auparavant. Est-il plus compliqué de décrocher le précieux sésame pour ensuite pouvoir passer son permis de conduire ? En tout cas, ce nouvel examen fait couler beaucoup d'encre mais aussi beaucoup de sueur  ...

© France 3 Limousin
Le 2 mais 2016 était le jour d'entrée en vigueur des nouvelles questions et des mises à jour pour l'épreuve du code de la route. Désormais le code s'axe autour de neuf thèmes et s'intéresse d'avantage au comportement et à l'environnement des futurs conducteurs. Cette refonte du code s'inscrit dans le cadre de la réforme du permis de conduire, instaurée il y a 2 ans.


De nouvelles règles, de nouvelles voitures électriques ou hybrides de nouvelles technologies de freinage ou de recul... il était temps de rafraîchir le code de la route. Cela faisait 18 ans que les épreuves de l'examen préalable au permis de conduire tournait avec les mêmes vignettes ou photos. 

Ces questions se basent sur le REMC (Référentiel pour l'Éducation à une Mobilité Citoyenne), c'est à dire sur le document de référence de tout programme d'éducation et de formation en matière de sécurité routière (le remplaçant du PNF). C'est ainsi qu'il est souhaité une pédagogie basée sur l'acquisition de compétences sans exclure la pédagogie par objectifs. De ce fait, le nouvel examen du code de la route abordera de nouveaux thèmes comme, par exemple, les gestes de premiers secours ou encore les nouvelles technologies telles que l'e-call (appel d'urgence) ou les aides au freinage. le fonctionnement d’une boîte automatique sera également abordé, par exemple.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie