Ras-le-bol : la limousine laisse tomber ses cornes

Publié le Mis à jour le
durée de la vidéo: 01 min 41
Les vaches limousines abandonnent leurs cornes ©F3 Limousin

De plus en plus de bovins de race limousine naissent désormais sans cornes. C’est le résultat d’une recherche génétique qui date de plus de 20 ans.

On ne voit pas tout de suite la différence.
Sous le soleil de ce début de printemps 2017, les vaches se prélassent dans les pâturages. Certaines ont des cornes, et d’autres pas !
La tendance "sans corne" se répand comme une nouvelle mode chez les limousines.

Guy Bourbouloux est éleveur et sélectionneur en Corrèze. Il était l’un des premiers à posséder des vaches sans corne en Limousin. Aujourd’hui, elles sont une trentaine dans son cheptel, la plus vieille a 10 ans.

"Je veux essayer de faire évoluer mes animaux doucement, en respectant les fondamentaux de la race limousine."

Avec ou sans corne, limousine toujours ?

Même sans ses cornes, la vache possède toutes les qualités d’une limousine.

Le gène "sans corne" ou le gène "polled" existe naturellement chez des races anglo-saxonnes comme l’angus. C’est un gène dominant. On obtient donc des vaches sans corne à la suite d’une sélection génétique.

Plus pratiques pour les exploitants, les vaches sans corne évitent surtout l’écornage. Une opération douloureuse, traumatisante pour la bête et fastidieuse pour l’éleveur.

La Limousine sans corne semble donc avoir de l’avenir, notamment dans l’exportation vers les pays anglo-saxons. Aujourd’hui, la proportion de bovins sans corne représente 5% des limousines certifiées. Et ce chiffre augmente de manière constante.