Recul du trait de côte : 5800 logements menacés d'ici 2050

Ce sont les chiffres inquiétants, extraits d'une note du GIP littoral Aquitain, note publiée aujourd'hui. Le traît de côte, c'est une certitude, recule tous les ans. La majorité des logements menacés sont pour l'heure protégés. Mais à l'horizon 2050, rien n'est certain. 

5800 logements sont ainsi menacés à l'horizon 2050. Sur la côte sableuse, le recul lié à l'érosion chronique est estimé entre 20m  en 2025 et  50m en 2050. Sur la côte rocheuse le recul chronique  du trait de côte est de l'ordre de 0,25 metres/an sur l'ensemble du littoral basque. Soit en terme de conséquence pour la côte sableuse, et pour donner une image plus concrète, la disparition de l'equivallent de 1873 terrains de foot d'ici 2050 et de 104 terrains de foot en ce qui concerne la côte rocheuse.

Pour mettre en oeuvre des solutions de lutte, c'est un effort de 45 millions d'euros qui est demandé aux différents partenaires : collectivité territoriales, Etat et Communauté Européenne. La solidarité entre tous ces partenaires est indispensable car l'enjeu est la préservation des habitats et la vie des populations littorales.



Voyez le reportage de Gladys Cuadrat et Anthony Capra :
Ce sont les chiffres inquiétants, extraits d'une note du GIP littoral Aquitain, note publiée aujourd'hui. Le traît de côte, c'est une certitude, recule tous les ans. La majorité des logements menacés sont pour l'heure protégés. Mais à l'horizon 2050, rien n'est certain.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité