Retour sur la journée des obsèques de Jacques Chirac

Après l'hommage populaire aux Invalides, cette journée du 30 septembre 2019 est marquée par les deux cérémonies religieuses, l'une en petit comité en la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, la seconde, solennelle, à Saint-Sulpice.

Une cérémonie familiale discrète

Les célébrations de la mémoire de Jacques Chirac ont débuté à 9h30 sous le dôme de cathédrale Saint-Louis-des-Invalides. Loin des caméras, Bernadette Chirac est présente avec un autre Corrézien, l'évêque de Tulle Francis Bestion, invité au titre d'évêque de la Corrèze.

L'office religieux en l'Eglise Saint-Sulpice, en présence de nombreux chefs d'état

Après les honneurs militaires, le convoi a pris la direction de l'église Saint-Sulpice. 
Plusieurs corréziens se trouvent dans l'édifice : le président du département, Pascal Coste, d'ancien collaborateurs ou encore le maire de Sarran. 
Parmi les chefs d'état présents, François Hollande, bien sûr. Il ne manque pas de saluer les corréziens présents, comme Denis Tillinac, écrivain et ami intime de Jacques Chirac ou Françoise Béziat, la présidente de la fondation Chirac.

Bernadette Chirac, très affaiblie selon son entourage, est absente de la cérémonie. 

Porté par ses anciens gardes du corps, Jacques Chirac est ensuite inhumé au cimetière Montparnasse, dans l'intimité familiale. Jacques Chirac a été enterré dans le caveau familial, aux côté de sa fille Laurence, décédée en 2016.