• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Retour en juillet des trains de nuit Paris-Cerbère via Limoges et Brive

© SNCF
© SNCF

Il s'agit d'une reprise partielle des trains Intercités Paris-Limoges-Toulouse-Cerbère. À partir de juillet prochain, ils circuleront de nouveau les week-ends et pendant les vacances scolaires. La présidente de la Région Occitanie a annoncé avoir trouvé un accord avec l'Etat et la SNCF. 

Par Marine Guigné

C'est un soulagment. Les trains Intercités Paris-Toulouse-Cerbère reprendront du service début juillet. La région Occitanie et l'Etat ont conclu un accord pour une durée de deux ans. Selon Carole Delga, présidente de l'Occitanie : " Chacun participera à hauteur de 1,4 million d’euros par an ".  Elle " appelle maintenant les usagers à emprunter massivement cette ligne pour prouver son utilité et assurer son maintien ".

Cette ligne jugée peu rentable par la SNCF avait été suprimée en décembre dernier. A partir de juillet prochain, la desserte Paris-Cerbère via La Souterraine, Limoges, Brive-la-Gaillarde et Toulouse sera de nouveau assurée mais uniquement les week-ends et pendant les vacances scolaires. La desserte quotidienne n'est donc pas rétablie. 
Mais cette reprise partielle est l'aboutissement de longues tractations.

En effet, des discussions avaient été engagées entre la région Occitanie et SNCF Mobilités, dès juillet 2016, après l'annonce de l'arrêt des subventions de l'Etat concernant les ligne Intercités, par le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies. Dans les Pyrénées-Orientales, la suppression du train de nuit Paris-Cerbère avait suscité une vive émotion. Un collectif  Oui au train de nuit avait fait circuler une pétition demandant la remise en service de cette ligne. Elle avait recueilli envrion 20 000 signatures, selon le collectif. 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus