• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Rugby : l'Union Bordeaux-Bègles à quitte ou double

 Le béglo-bordelais Seta Tamanivalu inscrit un essai contre Perpignan le 5 avril 2019 lors de la 21e journée de Top 14. / © NICOLAS TUCAT / AFP
Le béglo-bordelais Seta Tamanivalu inscrit un essai contre Perpignan le 5 avril 2019 lors de la 21e journée de Top 14. / © NICOLAS TUCAT / AFP

A cinq journées de la fin de la première phase, Bordeaux-Bègles disputera un match décisif pour la qualification face à Castres ( samedi 14h45), le champion de France en titre, dirigé par son futur entraîneur Christophe Urios. 

Par Nicolas Morin

C'est un match sans filet et le peuple béglais ne s'y trompe pas. Environ trente mille spectateurs sont attendus pour l'avant dernière rencontre à domicile de la saison. Avec un enjeu de taille. Bordeaux-Bègles, actuellement sixième et potentiellement qualifié pour les barrages, reçoit un de ses concurents directs, Castres, cinquième actuellement.
La pression est maximale sur les joueurs girondins, invaincus à domicile. Une défaite à la maison serait rédhibitoire dans la course au top 6. 

Pas droit à l'erreur


Face au champion en titre, plus expérimenté et qui a l'habitude de ses matchs couperets, l'UBB jouera donc très gros. Brock James, son demi d'ouverture: " On est bien conscients que c'est un match très important pour nous.

Castres est un concurrent direct.

Mais je ne sais pas si on aura plus de pression que d'habitude. Nous sommes invaincus chez nous et nous voulons le rester. Cela passe par une bonne performance".
L'UBB devra éléver son niveau par rapport à sa prestation compliquée samedi dernier au stade Chaban-Delmas. Face au dernier, malgré la victoire, le minimum vital, le jeu n'a guère été convaincu : pas assez de rythme, trop de mauvais choix et des performances individuelles inégales. Toute la semaine à l'entraînement, Bordeaux-Bègles a beaucoup travaillé pour retrouver son niveau.
 

Et en face il y a Urios...


Lancé dans la course au premier top 6 depuis la création de l'Union entre Bordeaux et Bègles, personne à Moga ne peut occulter le contexte très particulier de cette rencontre.
 
Christophe Urios, entraîneur de Castres Olympique, bientôt bordelo-béglais / © Maxime JEGAT MAXPPP
Christophe Urios, entraîneur de Castres Olympique, bientôt bordelo-béglais / © Maxime JEGAT MAXPPP

Car sur le banc de Castres, il y aura le futur entraîneur de l'UBB, Christophe Urios. Aucun cadeau à attendre pour autant d'un côté, comme de l'autre. "Ce n'est pas difficile pour nous les entraîneurs actuels, explique Luke Narraway, le coach des avants béglais. Christophe c'est l'an prochain. Il a son ambition avec Castres pour cette saison comme nous. C'est la même que la nôtre. On veut finir dans le top 6. L'année prochaine, c'est l'année prochaine". Message passé. 

Nicolas Morin a rencontré des membres de l'équipe que vous pouvez entendre dans ce reportage où interviennent Brock James - Demi d'ouverture Union Bordeaux-Bègles et  Luke Narraway - Entraîneur des avants Union Bordeaux-Bègles
 
UBB/Castres ► quels enjeux ?

 

Sur le même sujet

Manifestation de soutien dans le quartier de Grande Garenne

Les + Lus