Salon de l'agriculture : la Nouvelle-Aquitaine en force

Derniers préparatifs au salon avant l'arrivée du public samedi / © Christine Le Hesran
Derniers préparatifs au salon avant l'arrivée du public samedi / © Christine Le Hesran

C'est la plus grande vitrine et  la Nouvelle-Aquitaine y témoigne de sa première place en France. Dès samedi, il y a 620 000 visiteurs à convaincre de la qualité des productions et de l'attractivtié de la région qui souffle sa première bougie. Mais le tout sur fond de colère paysanne.

Par Christine Le Hesran

Opération séduction : les vaches, agneaux, moutons, cochons  "Made in Nouvelle-Aquitaine" vont rivaliser avec les animaux de tout le pays. C'est toujours un grand moment pour les éleveurs cette venue au Salon qui partage un bon moment de convivialité. Ils s'y préparent, c'est une fierté mais aussi une pression. Elle monte pour ceux qui vont défendre les couleurs de la région et la qualité de leur production. Quelques jours loin des fermes et des manifestations à répétition de ces dernières semaines. Le monde agricole a le blues dans les "zones défavorisées". 

le porc basque en force au à l'espace porcin du salon de l'agriculture / © Christine Le Hesran
le porc basque en force au à l'espace porcin du salon de l'agriculture / © Christine Le Hesran



9 jours pour convaincre

Ils ont 9 jours pour présenter leur savoir-faire auprès des visiteurs de la plus grande ferme du monde. 
Sur les rings, les concours sont les temps forts de ce rendez-vous du monde agricole internationalement connu. Ils sont dans la pure tradition de ce qui a fait naître le salon à Paris. 
C'est aussi la vitrine pour présenter la diversité des produits : 74 exposants pour le cru 2018 vont représenter la région Nouvelle-Aquitaine, épaulés par l'institution régionale. Les collectivités région et les départements portent le secteur au salon. 

En force : la viticulture de la région avec les différents terroirs, surtout les vins de Bordeaux bien sûr mais aussi le Cognac. La région est le premier vignoble de France. 
Des stands pour découvrir les diffférentes charcuteries, gâteaux, glace, etc... et les restaurants régionaux qui font la notoriété du salon.

Côté mer : les huîtres dont les citadins sont si friands ont une place privilégiée. Les huîtres Marennes Oléron toujours en tête de la production française, celles d'Arcachon Cap Ferret.
Le pays basque et le Béarn présents au salon
Le pays basque et le Béarn présents au salon


La jeunesse à Paris

C'est aussi un temps fort du salon. Quand les lycéens se confrontent entre eux. Les lycées agricoles aussi ont leur concours. Ils sont des dizaines à se destiner à ce métier et à être formés dans les établissements de la région. Ils vont également pouvoir découvrir leurs aînés, les professionnels des autres régions en sillonnant les allées. La formation : un thème cher à la région Nouvelle-Aquitaine qui s'inquiète aujourd'hui de l'avenir de ces centres (CFA) dédiés à la formation de ces futurs professionnels. Il y a quelques jours, l’équipe du président de la région Alain Rousset posait la question d’"une remise en cause du renouvellement des générations en agriculture". Un salon entre espoir et inquiétude donc.


Une région où il fait bon vivre et manger


Vitrine donc : l'occasion de promouvoir aussi les beautés de la région et son art de vivre et manger. Le slogan cette année : la Nouvelle-Aquitaine : l'esprit Nouvelle-Vague. Attractivité, dynamisme économique, tout est mis en avant. Y compris donc la bonne table avec un chef présent pour cuisiner les produits de la région, Frédéric Coiffé. De quoi mettre en appétit les visiteurs...

Un restaurant charentais propose une déclinaison du burger
Un restaurant charentais propose une déclinaison du burger

France 3 au coeur du salon pour vous faire vivre la plus grande ferme de France / © CLH
France 3 au coeur du salon pour vous faire vivre la plus grande ferme de France / © CLH



Ce que représente le secteur en Nouvelle-Aquitaine

85 000 exploitations agricole sur le territoire
11 % du tissu économique régional
54 000 emplois dans l'industrie agro-alimentaire
2e région bio de France en nombre de producteurs

20 % des cultures de fruits et légumes, 1er verger de France 

Et puis aussi : 
70 labels rouges
67 AOP viticoles, 16 AOP autres
41 Indications géographiques protégées

2e région française de formation agricole avec 21 300 élèves et 112 établissements d'enseignement agricole

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus