La taxe d'habitation augmente dans 871 communes de Nouvelle-Aquitaine

Plusieurs milliers de foyers fiscaux ne verront pas leur taxe d'habitation baisser, contrairement à la promesse gouvernementale. En Nouvelle-Aquitaine, ce sont 871 communes sur 4 408 ainsi que 38 EPCI (intercommunalités) qui ont augmenté le taux de taxe d'habitation en 2018.
© pixabay
C'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron et aujourd'hui, elle fait beaucoup de bruit : la baisse de la taxe d'habitation. Alors que le gouvernement annonce une baisse de 30 % (sous certaines conditions) de cet impôt, certaines communes ont choisi, malgré tout, d'en augmenter le taux.  

En Nouvelle-Aquitaine, ce sont 871 communes sur 4 408 qui ont fait ce choix (soit 19.76 % des municipalités de la région), communes auxquelles il convient d'ajouter 38 EPCI sur 154.


CARTE

Les 4 villes de plus de 10 000 habitants qui ont augmenté le taux de leur taxe d'habitation en Nouvelle-Aquitaine : 
Lescar ( + 8.04 ), Saint-Junien (+2.06 %), Panazol (+1.02 %), Ambares-et-Lagrave ( + 1 %).
 
La taxe d'habitation est effectivement du ressort des collectivités. Certains maires ont donc pris cette décision en toute liberté, celui de Saint-Junien en Haute-Vienne assume ce choix :

Nous avons pris l'engagement d'augmenter la taxe d'habitation du montant de l'inflation. Cette augmentation est faible et de ne comble de toute façon pas la perte de dotation de l'État qui est de l'ordre de 2 millions d'euros en 5 ans pour la commune de Saint-Junien.

Augmentation de la taxe d'habitation, exemple en Haute-Vienne


Le point dans toutes les communes de France (moteur de recherche) : ICI
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
impôts économie