Tempête Fabien : encore 6 000 foyers privés d'électricité en Gironde

La tempête Fabien a privé de nombreux foyers aquitains d'électricité. Ce lundi, ils n'étaient plus que 6 000 clients en Gironde à ne pas avoir d'électricité. 
 
Les équipes Enedis rétablissent progressivement le courants dans les 10 000 foyers girondins
Les équipes Enedis rétablissent progressivement le courants dans les 10 000 foyers girondins © Karim Jbali
40 000, c'est le nombre de foyers en Gironde qui avaient été privés d'électricité suite à la tempête Fabien. Lundi 23 décembre, ils n'étaient plus que 6 000 à attendre l'intervention d'Enedis. 

Dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, près de 650 foyers sont toujours sans électricité, ce lundi midi. Le Béarn est la zone la plus touchée avec 200 foyers sans électricité, contre 100 dans le Pays Basque et les Landes. "Ce soir, le courant sera revenu dans ces foyers", annonce Enedis. 
 


Renforts de toute la France


L'entreprise a œuvré sur tout le territoire pour rétablir le courant. "L’ensemble des salariés de l’entreprise Enedis se mobilisent pour faire face à cette série climatique et ramener le courant dans les foyers à l’aube des Fêtes de Noël", promet Enedis dans un communiqué.

Une stratégie mise en place par la mise en place de renforts préventifs, dès dimanche. "Dès lors qu'on a des alertes météo, Enedis prémobilise des moyens sur le département et on peut solliciter les moyens d'autres départements, de façon préventive", explique Daniel Guigou, directeur territorial d'Enedis en Gironde.
 
Les équipes composées de techniciens locaux et de renforts venus notamment d'Ile-de-France et du Nord-Pas-de-Calais comptent sur le signalement des habitants pour résoudre au plus vite les coupures de courant. 

"On a un dispositif qui nous permet de savoir en direct si les lignes moyenne tension sont affectées. Pour celle en basse tension, nous avons besoin des clients qui nous signalent les problèmes", explique Daniel Guigou, directeur territorial d'Enedis en Gironde.
 
Avec des câbles au sol et des interventions en hauteur, les chantiers sont dangereux.
Avec des câbles au sol et des interventions en hauteur, les chantiers sont dangereux. © Karim Jbali
 

Chantiers risqués


Les chantiers, risqués, nécessitent une préparation avant chaque intervention. "On fait un briefing sur chantier pour connaître les actions à mettre en œuvre. Il y a beaucoup de casse, et nous devons éviter de mettre les intervenants en péril", détaille Laurent Mazzetti, préventeur Enedis en Ile-deFrance, dépêché en Gironde. Avec des câbles lourds à terre, les opérations, majoritairement en hauteur, sont difficiles.

Ce soir, l'électricité ne sera pas revenue dans tous les foyers aquitains, mais Enedis promet un retour de courant avant les fêtes de Noël pour la quasi-totalité des foyers


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn intempéries météo