• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Tulle : les deux adolescents à l'origine du saccage au collège Victor Hugo mis en examen après leur garde à vue

Lundi 7 janvier, les élèves du collège Victor Hugo ont découvert les traces du saccage qui a eu lieu durant les vacances de Noël dans leur établissement. / © France 3 Limousin
Lundi 7 janvier, les élèves du collège Victor Hugo ont découvert les traces du saccage qui a eu lieu durant les vacances de Noël dans leur établissement. / © France 3 Limousin

La garde à vue des deux adolescents âgés de 13 et 15 ans à l'origine du saccage du collège Victor Hugo le 27 décembre 2018 s'est terminée. Ils sont mis en examen depuis mardi 8 janvier. Plusieurs contraintes judiciaires sont mises en place jusqu'à la fin de l'enquête et le jugement.

Par Ariane Pollaert

Le collège Victor Hugo de Tulle porte encore les stigmates des nombreuses dégradations commises durant les vacances de Noël, le 27 décembre.
 

Les scènes de saccage, vraisemblablement commises par deux adolescents de 13 et 15 ans, avait été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux Instagram et Snapchat via trois vidéos.
 

Les deux auteurs présumés des faits ont été convoqués lundi 7 janvier 2019 au commissariat de Tulle.

Leur garde à vue a duré jusqu'au mardi 8 janvier. Tous deux ont reconnu être à l'origine des dégradations. 

Les adolescents ont été présentés devant un juge des enfants à Brive. Ils ont ensuite rejoint leur famille dans la journée de mardi.

Ils sont désormais mis en examen, le temps de l'enquête et en attendant leur jugement.

Durant la procédure, les deux jeunes ont interdiction de se contacter. Ils ne sont pas autorisés à aller au collège cible des méfaits. Le contrôle judiciaire impose également qu'ils restent à leur domicile entre 19h et 6h du matin.
 

Qui sont ces deux adolescents auteurs des dégradations ?

Le premier suspect est un Tulliste de 13 ans. Il n'est pas scolarisé au collège Victor Hugo.

Le second jeune est âgé de 15 ans. Originaire de Figeac dans le Lot, il passait ses vacances à Tulle.

Selon nos sources, les deux individus ont déclaré qu'ils étaient une dizaine à jouer au foot peu avant le début de la mise à sac. Pris de soif, les deux suspects se seraient introduits au sein de l'établissement scolaire, sans effraction. 

Le binôme aurait renversé une armoire, avant que la situation ne dégénère. Les scènes de vandalisme se sont déroulées sur deux étages.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les toits de la cathédrale St Front ouverts au public

Les + Lus