• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le collège Victor Hugo de Tulle saccagé, la scène filmée et partagée sur les réseaux sociaux

Le préjudice s'élèverait à plus de 60 000 euros au collège Victor Hugo de Tulle. / © Philippe Péan / France 3 Limousin
Le préjudice s'élèverait à plus de 60 000 euros au collège Victor Hugo de Tulle. / © Philippe Péan / France 3 Limousin

Le collège Victor Hugo de Tulle a été saccagé par des individus jeudi 27 décembre. Les préjudices s’élèvent à plusieurs dizaines de milliers d’euros. La scène a été filmée et partagée sur Instagram et Snapchat. Le département met tout en oeuvre pour assurer la rentrée, le 7 janvier.

Par Charles Lemercier

Un groupe de jeunes a pénétré dans le collège Victor Hugo de Tulle pour y saccager les locaux et le matériel. Les dégâts causés par quelques individus sont colossaux puisqu’ils se chiffrent à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Au moins 60 000 euros

Pascal Coste, président du Conseil départemental de Corrèze, est dépité. « Une dizaine de pièces ont été visitées, annonce-t-il. Les actes de vandalisme, c’est casser des carreaux, des ordinateurs, tirer sur des fils de réseaux, défoncer des portes avec des extincteurs. […] Il n’y a pas eu de vol, c’était casser pour casser. »

Trois vidéos sur Instagram et Snapchat

La police a été avertie vers 21 heures après qu'un jeune a vu la scène sur les réseaux sociaux. Celle-ci se serait déroulée en fin d'après-midi. Elle a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux Instagram et Snapchat via trois vidéos

Ces jeunes ont l’air assez fiers de leur résultat. On se demande ce qu’il se passe dans leurs têtes. Nous ne pensions pas pouvoir vivre cela à Tulle. C’est un choc. Pascal Coste, président du Conseil départemental de Corrèze.

La rentrée assurée 

Le parquet s’est rendu sur place et a ouvert une enquête pour « dégradations de biens avec circonstances aggravantes », à savoir en réunion et dans un établissement scolaire. Deux mineurs de moins de 16 ans ont été identifiés mais nous ne savons pas, pour l'heure, si ce sont les auteurs des faits ou des individus ayant relayé les vidéos. 

Le conseil départemental et l'établissement scolaire ont déposé plainte. Pascal Coste appelle les familles à jouer leur rôle pour donner des renseignements.

Le département met tout en œuvre pour remettre en ordre l’établissement pour assurer la rentrée le lundi 7 janvier. Pascal Coste compte sur les entreprises fidèles pour réparer dès lundi 31 décembre, en pleine période de vacances.

Sur le même sujet

Les travaux illéguax ont repris au lac de Caussade

Les + Lus