• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un cas de fièvre catarrhale ovine dans l'Allier, des communes du Limousin impactées

Suite à la découverte d' un cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) dans une exploitation agricole de l'Allier, les préfectures de Corrèze, Creuse et Haute-Vienne ont déterminé une zone de protection et de surveillance, 613 communes sont concernées.

Par Martial Codet-Boisse

En Creuse, 235 communes sont classées en zone de protection (100 km de rayon autour de l'élevage) et 25 en zone de surveillance (150 km autour de l'élevage). Jusqu'à nouvel ordre, toute entrée ou sortie d'animaux ruminants du périmètre de restriction est interdite sauf sous certaines conditions.

En Corrèze, 54 communes sont classées en zone de protection et 145 en zone de surveillance.

En Haute-Vienne, 6 communes sont classées en zone de protection et 148 en zone de surveillance.

La Fièvre Catarrhale Ovine (FCO) dite "maladie de la langue bleue" est une maladie virale non contagieuse pour l'homme, transmise par des moucherons et qui touche ruminants domestiques et sauvages. 

Le Comité national d'orientation de la politique sanitaire animale et végétale se réunit demain afin d'envisager des mesures à prendre, telles des campagnes de vaccination.

Sur le même sujet

À Bordeaux, situation tendue entre les Gilets jaunes et les forces de l'ordre

Les + Lus