Au restaurant étoilé de Richard Toix, tous regrettent la disparition de Bocuse

© FTV
© FTV

Le pape de la gastronomie française Paul Bocuse s’est éteint samedi à l’âge de 91 ans. Dans le restaurant étoilé Passion et gourmandises à Saint-Benoît (Vienne), le chef Richard Toix ne tarit pas d’éloges sur l’un de ses maîtres à penser.

Par Anouk Passelac

Aux fourneaux de son restaurant étoilé de Saint-Benoît, Richard Toix prépare ses mets avec une idée en tête, hérité de Paul Bocuse : rendre la haute gastronomie accessible à tous. « La cuisine de Paul Bocuse c’était une cuisine très facile à lire, ce n’étaient que des beaux produits assemblés les uns aux autres », explique simplement le chef.

Une cuisine simple mais délicieuse. Il y a six ans, Richard Toix s’est rendu dans le restaurant de Paul Bocuse et en garde un souvenir émerveillé :

C’est une cuisine très accessible. J’allais dans un endroit où je savais que je n’allais pas être surpris, mais je n’avais pas envie de ça. J’allais manger chez Monsieur Paul. J’allais dans le plus grand restaurant du monde, à mon avis.


Au restaurant étoilé de Richard Toix, tous regrettent la disparition de Bocuse
Intervenants : Richard Toix, chef cuisinier étoilé / Ayana Savivan, apprentie chez Passion & Gourmandise /Camille Daudin, salariée chez Passion & Gourmandise / Claudia Buzdagnu, salariée chez Passion & Gourmandise. Reportage : Valentine Leboeuf, Laurent Pelletier.

Une source d’inspiration


A Saint-Benoît, dans son restaurant, les apprenties de Richard Toix, elles aussi, savent qu’elles doivent beaucoup au pape de la gastronomie française. « Ca a été une personnalité très inspirante pour énormément de gens, pour les générations avant nous et cela continue à se transmettre », estime l’une des apprenties.

Pour lui rendre hommage, Richard Toix concoctera un menu spécial le 14 février.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bordeaux : comment lutter contre le hooliganisme ?

Près de chez vous

Les + Lus