Châtellerault : une cagnotte mise en place après la nuit de vandalisme sur la plaine d'Ozon

En soutien au patron, Houcine Ghani, une cagnotte Leetchi a été lancée / © France 3 Poitou-Charentes
En soutien au patron, Houcine Ghani, une cagnotte Leetchi a été lancée / © France 3 Poitou-Charentes

Les vitrines de 3 banques et d'un bar PMU ont été saccagées, dans la nuit de vendredi à samedi, sur la plaine d'Ozon à Châtellerault, dans la Vienne. Une cagnotte en ligne a été lancée pour payer les réparations.

Par Emma Derome

Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 mars, trois banques et un bar PMU ont été saccagés au niveau du centre commercial d'Ozon, à Châtellerault.

Les distributeurs de billets des trois banques La Poste, le Crédit Agricole et la Caisse d'Épargne ont été détruits, et leurs devantures attaquées. Des traces de sang ont été retrouvées sur certaines d'entre elles.
Juste à côté, la boulangerie a été épargnée. Plus loin, toutes les vitrines du Bar-Brasserie d'Ozon ont été brisées.

Une enquête de police a été ouverte.
 
© France 3 Poitou-Charentes
© France 3 Poitou-Charentes

Chez les riverains, c'est la stupeur. Certains ont été réveillés cette nuit-là par les bruits d'un homme s'acharnant contre les commerces. Ils s'interrogent sur cet excès de violence. 


Nous sommes tributaires de ce qui s'est passé, déplore un habitant du quartier. Tout le monde a besoin de sa banque pour retirer de l'argent, c'est triste. Ça fait 42 ans que j'habite là, j'ai jamais vu une telle catastrophe, c'est pas normal.

 
Le bar-brasserie attaqué sur la plaine d'Ozon / © France 3 Poitou-Charentes
Le bar-brasserie attaqué sur la plaine d'Ozon / © France 3 Poitou-Charentes

Le PMU du coin a subi de nombreux dégâts. Pour payer les réparations et en soutien au patron, Hocine Ghani, une cagnotte Leetchi a été lancée.


Hocine est une personne emblématique à Ozon, réputé pour sa générosité envers les habitants du quartier et les associations, il est toujours prêt à rendre service et s’impliquer pour des événements et projets sur le quartier. Il est venu le temps de lui rendre la pareille en le soutenant à travers cette épreuve et de montrer notre solidarité en donnant ce que chacun peut, explique Habib Ramdane, celui qui a lancé la cagnotte. 


Ce lundi matin, 250 € sur 1.500 € ont été récoltés.

► Reportage de Marie Noëlle Missud et José Sousa :
 

 

Sur le même sujet

Bergerac : des consultations en télémédecine en accès direct depuis la pharmacie

Les + Lus