Cet article date de plus de 3 ans

Dakar 2017 : premières galères mécaniques pour Philippe Croizon

Le Châtelleraudais a terminé à la 68ème place (sur 76 concurrents) de la deuxième étape de ce Dakar 2017. Son buggy a rencontré quelques problèmes mécaniques, mais Philippe et son co-équiper Cédric ont pu boucler les 275 km de spéciale en 6h26.

Philippe Croizon et son équipe à l'arrivée de la deuxième étape
Philippe Croizon et son équipe à l'arrivée de la deuxième étape © Page Facebook de Philippe Croizon
Grosse galère pour Philippe Croizon dans la deuxième étape du Dakar qui se courrait hier. Le véhicule du pilote viennois a dû être tiré avec une sangle pendant 160 km alors que son moteur refusait de fonctionner normalement. Pour autant, Philippe Croizon se classe à la 68ème position de cette étape remportée par l'ancien champion du monde des rallyes, le Français Sébastien Loeb.

C'est un Philippe Croizon fatigué qui a commenté sa journée sur sa page Facebook dans une petite vidéo où malgré les traces de fatigue on comprend que l'énergie de son équipe est intacte pour la suite de l'aventure.
Philippe Croizon sera aujourd'hui au départ de la 3ème étape longue de 780 km entre Saint-Miguel-de-Tucuman et San-Salvador-de-Jujuy. Les concurents monteront à cette occasion jusqu'à une altitude de plus de 4800 mètres. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dakar sport rallye auto-moto philippe croizon société handicap