Cet article date de plus de 4 ans

Phlippe Croizon a démarré la première étape de son Dakar 2017

Philippe Croizon ne tenait plus en place, ces dernières heures. Le Châtelleraudais amputé des quatre membres repart pour un nouveau défi. Après avoir relié les cinq continents à la nage, il participe au Dakar 2017. le plus célèbre des rallye-raids.
Philippe Croizon attendait ce moment depuis longtemps. Âgé de 48 ans, ce passionné de courses automobiles ne va pas se contenter de rallier Buenos Aires le 14 janvier. Ce serait déjà un bel exploit mais Philippe a des prétentions pour le classement général. Son test pendant le rallye du Maroc lui a montré qu'il peut aller très vite sur les pistes, grâce à un buggy spécialement préparé pour compenser son handicap.

Ce sont douze jours de course qui attendent le Châtelleraudais, dont près de la moitié vont se dérouler à plus de 3000 mètres d'altitude, en Bolivie. Sur place, Philippe recueille autant, voire plus de suffrages qu'un Sébastien Loeb au baromètre de la sympathie.

Rien ne peut l'arrêter, expliquait-il aux journalistes présents sur la ligne de départ. "Tout est possible ! C'est mon slogan. Elles sont où nos limites? Moi je trouve que je n'ai pas de limites. J'ai eu un accident (deux électrocutions, ndlr) le 5 mars 1994, tout ce que je vis aujourd'hui, c'est du plus !"

Avant son départ dans la première spéciale, Philippe Croizon a présenté son véhicule sur le podium des organisateurs de ce Dakar 2017. Un très joli moment récupéré sur une vidéo postée sur son compte Twitter.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
philippe croizon société handicap auto-moto sport rallye