TRAFIC. 86 kilos de tabac, 54 632 euros et des armes saisis à Châtellerault lors d'une perquisition

Cinq personnes ont été interpellées mercredi 29 novembre dans une affaire de trafic en contrebande organisée. Elles sont suspectées d'avoir importé du tabac depuis le Luxembourg pour le revendre dans le bassin de Châtellerault, et pourraient écoper de dix ans de prison.

C’est la fin d’un lucratif trafic de contrebande en bande organisée. Fin septembre, le commissariat de police de Châtellerault dans la Vienne ouvrait une enquête préliminaire mettant en cause deux personnes, suspectées de trafic de tabac, importé du Luxembourg pour être revendu à Châtellerault.
Ce mercredi 29 novembre, les enquêteurs ont interpellé cinq suspects, placés en garde à vue. Lors de la perquisition de leur domicile, les services de police ont découvert 86 kilos de tabac, des munitions et des armes de guerre, ainsi que 54 632 d'euros en espèces.

Les auditions menées au cours des gardes à vue ont permis de “préciser l’organisation du trafic, déterminer les responsabilités de chaque mis en cause et mettre en évidence différents voyages entre Châtellerault et Luxembourg”, précise Cyril Lacombe, procureur au parquet de Poitiers, dans un communiqué. Les enquêteurs ont pu retrouver la trace de “plusieurs voyages au Luxembourg”, et “plusieurs clients et revendeurs” ont pu être identifiés, selon le communiqué.

Une peine de dix ans de prison

Quatre mis en cause sont poursuivis pour "des faits d’importation en contrebande et en bande organisée de produit de tabac manufacturé", pour lesquels ils encourent une peine de dix ans de prison, et pour "transfert non déclaré d’argent liquide d’un montant d’au moins 10 000 euros réalisé vers ou en provenant d’un autre État", qui pourrait être sanctionné d'une amende douanière maximale de "50% du montant de l’argent, entre le 1er mai 2023 et le 29 novembre 2023".

Les suspects devaient être déférés ce vendredi 1er décembre en comparution immédiate. Ils seront finalement auditionnés le 5 janvier 2024, après avoir demandé un délai pour préparer leur défense. D’ici là, trois d’entre eux restent placés en détention provisoire, le dernier suspect est placé sous contrôle judiciaire.

En parallèle de ces premières gardes à vue, le commissariat de police de Châtellerault a été informé de l’interpellation de “deux autres protagonistes par les Douanes de Thionville (Moselle, NDLR) avec près de 60 kilos de tabac, pour une valeur marchande de près de 32 000€”, ajoute le communiqué. L’un des suspects a été placé en garde-vue avant d’être laissé libre sans poursuite. Le second a été auditionné en tant que témoin et fait l’objet d’une convocation devant le tribunal correctionnel, le 11 avril 2024, “selon la procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité”.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité