Chauvigny (86) : les Porcelaines Deshoulières racheté par Janus Cession

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.Hinckel avec MN Missud
© FTV

Le tribunal de commerce de Poitiers a désigné aujourd'hui le repreneur de l'entreprise Deshoulières de Chauvigny (86). Il s'agit du groupe Janus Cession K&K dirigé par Jean-Claude Kergoat. Il a déjà racheté plusieurs faïenceries en difficultés et a acquis Deshoulières pour 47 500 euros.

Le projet de reprise du groupe Janus Cession prévoit la suppression de 26 emplois sur les 77 du site de Chauvigny dans la Vienne mais également de sept postes sur 36 au Dorat en Haute-Vienne et de 16 sur 56 au Fouecy dans le Cher. Au total, il y aura 49 licenciements sur les trois sites du porcelainier.


60% des effectifs licenciés en huit ans

Il y a 30 ans, Deshoulières employait 650 salariés sur ces différents sites mais le spécialiste de la porcelaine connaît des difficultés de trésorerie depuis plusieurs années et a dû licencier 60% de ses effectifs en huit ans. La dernière vague de licenciements date de novembre dernier. En 2002, Deshoulières avait été rachetée par une holding russe. Mais les problèmes économiques du spécialiste de la porcelaine se sont aggravés face à la concurrence asiatique et plus récemment après le retrait des actionnaires russes en avril dernier. L'entreprise était placé en redressement judiciaire depuis juillet 2015 après l'annonce de son dépôt de bilan. Une période qui devait s'achever en juillet 2016, cette échéance rendait d'autant plus urgente la nomination d'un repreneur.

Plus d'informations avec le reportage de Marie-Noëlle Missud, Antoine Morel et Alexandre Liégard :
durée de la vidéo: 01 min 30
Deshoulières repris par Janus Cession



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.