Chauvigny : Deshoulières à la recherche d'un repreneur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bernard Dussol
© Maxppp

Les soucis n'en finissent pas de s'accumuler pour l'entreprise Deshoulières depuis son placement en redressement judiciaire au mois de juillet 2015. On vient d'apprendre le désengagement des actionnaires russes qui fragilise un peu plus l'entreprise à la recherche d'un repreneur.




L'annonce du retrait du principal actionnaire russe a été faite par un cadre de Déshoulières à l'occasion d'un récent CE extraordinaire. Actuellement, l’usine de Chauvigny (86) et celle du Dorat, en Haute-Vienne sont en redressement judiciaire jusqu’en juillet 2016. 

Sur un plan judiciaire, la situation s'accélère puisque Deshoulières doit absolument trouver un repreneur avant le 2 mai 2016. L'entreprise, spécialisée dans la fabrication de porcelaine, emploie encore une quarantaine de salariés au Dorat et 84 à Chauvigny. Elle est victime de la concurrence asiatique et connaît des soucis de trésorerie depuis quelques mois. Face à ces difficultés, la municipalité de Chauvigny avait, en avril dernier, reporté d'un an le paiement du loyer pour les locaux, pour un montant de 76 000 euros.

C'est donc une nouvelle échéance qui se présente pour l'entreprise poitevine qui a licencié 60 % de ses effectifs en 8 ans.

Reportage de Marie-Ange Cristofari, Antoine Morel et Patrick Mauduit.
durée de la vidéo: 02 min 25
Déshoulières cherche repreneur



Les grandes dates de l'histoire de Deshoulières

- 1826 : l'entreprise est fondée par la famille Deshoulières.
- 1846 : la poterie est installée dans le centre ville de Chauvigny
- 1908 : un incendie détruit une grande partie des ateliers
- 1935 :  Fernand Deshoulières s'associe avec son fils, Louis, puis rachète la marque Apilco (Albert Pillivuyt Compagnie).
- 1946 :  construction d'un nouvel atelier de 2.000 m2
- 1966 : une troisième unité de fabrication est édifiée au Planty, dans la zone industrielle de la ville, complétée par deux autres ateliers en 1970 et 1986, puis par de nouveaux bâtiments pour l'administration et le service commercial.
- 2002 : premier dépôt de bilan. La société SA Deshoulières qui emploie 190 salariés (Apilco à Chauvigny, Porcelaine de Sologne, à Lamothe-Beuvron dans le Loir-et-Cher) est reprise par une holding russe, principal actionnaire des Faïenceries de Saint-Pétersbourg.
- juillet 2015 : annonce d'un nouveau dépôt de bilan
- décembre 2015 : plan social : 38 personnes licenciées ou parties volontairement

Les effectifs :

- vers 1890, l'entreprise compte environ 20 ouvriers.
- 1988 : 493 ouvriers
- 1995 :  380 ouvriers
- aujourd'hui : 120 salariés

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.