Chauvigny : Apilco-Deshoulières en redressement judiciaire

L'entreprise de porcelaine a déposé le bilan. Elle emploie 190 salariés sur les deux sites de Chauvigny (Vienne) et du Dorat (Haute-Vienne). Voyez notre reportage. 

Le tribunal de commerce de Poitiers a placé Apilco-Deshoulières en redressement judiciaire avec un plan de continuité de sept mois. Un mandataire judiciaire a été nommé. Hier soir, la direction avait annoncé aux 128 salariés du site chauvinois que l'entreprise avait déposé le bilan. Apilco-Déshoulières qui fabrique de la porcelaine, appartient à un homme d'affaires russe.

L'entreprise, victime de la concurrence asiatique, connaissait des soucis de trésorerie depuis quelques mois. Face à ces difficultés, la municipalité avait, en avril dernier, reporté d'un an le paiement du loyer pour les locaux, soit un montant de 76 000 euros. 

Pour Gérard Herbert, le maire de Chauvigny, ce placement en redressement judiciaire n'est pas une bonne nouvelle : "il va falloir trouver des solutions pour maintenir l'activité sur le site" a-t-il déclaré.

Voyez le reportage de Sandrine Leclère, Laurence Couvrand et Patrick Mauduit (intervenants : Daniel Ruffin, représentant intersyndicale Apilco-Deshoulières; Gérard HERBERT, maire de Chauvigny) 




L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité