La Fonderie du Poitou Fonte placée en redressement judiciaire

Le tribunal de commerce de Poitiers a confirmé, mardi, le placement en redressement judiciaire de la Fonderie du Poitou Fonte (FPF) d'Ingrandes (Vienne).
© France 3 Poitou-Charentes
La décision était attendue. Mardi, le tribunal de commerce de Poitiers a placé la Fonderie du Poitou Fonte en redressement judicaire. La demande avait été formulée par le président de l'usine, Jérôme Rubinstein, présent à une audience du tribunal vendredi, au motif qu'elle est confrontée depuis six mois "à une baisse drastique de ses commandes et donc de sa production".
 

Un calendrier commun avec l'Alu


Le tribunal a également fixé au 28 février la date limite de dépôt des candidatures pour la reprise, s'alignant sur le calendrier de reprise de l'usine mitoyenne Saint-Jean-Industries (ex-Fonderies Alu). Cette décision conforte le scénario d'une reprise commune des deux usines, potentiellement par le groupe Liberty House, seul repreneur en lice pour l'Alu.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie social justice société